Langues bak

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les langues bak sont des langues africaines constituant une branche des langues atlantiques, elles-mêmes rattachées aux langues nigéro-congolaises.

On en dénombre une quinzaine, dont le diola et ses différents dialectes (bandial, karone, kwatay, mlomp...), le manjaque, le mancagne, le papel ainsi que le balante.

Elles sont parlées surtout dans le sud du Sénégal (Casamance), en Guinée, en Guinée-Bissau ou en Gambie.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (fr) Jacqueline M.C. Thomas et Anne Behaghel, La linguistique africaniste française (en France et en Afrique) : le point de la question en 1980, Paris, SELAF, 1980, 84-30 p. (ISBN 2-85297-077-5)

Liens externes[modifier | modifier le code]