Langue vivante

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Selon la définition de Claude Hagège[Où ?], une langue est dite vivante lorsqu'elle a des locuteurs qui l'utilisent spontanément pour la communication interpersonnelle. Le terme s'oppose à à celui de langue morte.

L'apprentissage des langues vivantes se développe spontanément au cours de l'éducation, mais peut également être plus ou moins formalisé dans le cadre de l'enseignement des langues. Les enfants acquièrent d'abord la langue parlée dans leur famille et leur entourage, qui devient leur langue maternelle. Il arrive qu'ils puissent en acquérir plusieurs quand ils S'ils grandissent dans un environnement multilingue. Dans de nombreuses cultures, les enfants comme les adultes apprennent ensuite et font usage d'autres langues vivantes que leur(s) langue(s) maternelle(s) : les langues secondes, à fins d'échange (commerciaux ou autres) avec d'autres cultures.

Articles connexes[modifier | modifier le code]