Langue na'vi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Na'vi
Na'vi
Auteur Paul Frommer
Date de création 2005 (dévoilée fin 2009)
Région Monde entier
Nombre de locuteurs 10 à 200 selon les estimations [réf. nécessaire]
Catégorie Langue à priori
Classification par famille

La langue na'vi est une langue construite inventée pour le film Avatar de James Cameron sorti en 2009. Il s’agit de la langue des Na'vis, créatures humanoïdes indigènes de la lune Pandora.

Cette langue a été créée par Paul Frommer, un professeur de la Marshall School of Business (Californie) titulaire d'un doctorat en linguistique, également enseignant à l'Université de Californie du Sud[1]. Le langage na'vi fut élaboré pour correspondre aux intentions de James Cameron pour le film et pour être prononçable par les acteurs, sans pour autant être trop proche d’une quelconque langue humaine.

Le langage compte plus de 1 400 mots. Ce nombre peut être bien plus élevé si l'on prend en compte toutes les règles de grammaire permettant de construire de nouveaux mots à partir de mots de base[2]. Cependant, la compréhension de la grammaire reste encore limitée au créateur, aux contributeurs de la langue et à quelques initiés.

Historique[modifier | modifier le code]

La langue Na'vi tire ses origines du premier travail de James Cameron sur Avatar. En 2005, alors que le film était toujours à l'état de script, Cameron estima qu'il avait besoin d'une langue complète, cohérente pour les personnages qui allaient la parler. Il écrit environ trente mots de cette langue étrangère, mais voulait qu'un linguiste crée la langue dans son ensemble. Sa société de production, Lightstorm Entertainment, entra en contact avec le département de linguistique de l'Université de la Californie du Sud, cherchant quelqu'un qui serait intéressé par la création d'une telle langue. Edward Finegan, un professeur de linguistique à l'USC, conseilla Paul Frommer, avec qui il avait cosigné un manuel de linguistique. Frommer et Cameron se rencontrèrent pour discuter de la langue et de son utilisation dans le film.

En se basant sur la première liste de mots de Cameron, qui avaient, selon Frommer, « une consonance Polynésienne », le linguiste développa trois jeux de mots différents et les expressions montrant à quoi une langue extraterrestre pourrait ressembler : un jeu d'une langue à tons, un jeu avec une quantité vocalique variable et un jeu utilisant les consonne éjectives. Des trois, Cameron préféra le jeu avec les consonnes éjectives. Son choix établit la phonologie que Frommer utilisa dans le reste du développement de la langue Na'vi (la morphologie, la syntaxe et un vocabulaire primitif), une tâche qui prit six mois.

La langue Na'vi a été développée avec trois contraintes significatives. D'abord, Cameron voulait que la langue semble étrangère, mais agréable et attirante pour le spectateur. Deuxièmement, puisque le scénario incluait des gens qui apprenaient à parler la langue, cela devait être une langue que les gens pourraient apprendre à parler. Et finalement, les acteurs devraient être capables de prononcer leur dialogue en Na'vi sans grandes difficultés. La langue en sa forme finale contient beaucoup d'éléments rares dans les langages humaines, comme l'utilisation de conjugaisons verbales insérées (conjugaison verbale utilisant des infixes). Tous les éléments linguistiques na'vi se trouvent dans des langues humaines mais leur combinaison est unique.

Le vocabulaire na'vi fut créé par Frommer pour les besoins du script. Lorsque le casting pour Avatar commença, la langue était suffisamment développée et les acteurs furent incités à lire et prononcer des dialogues en na'vi durant les auditions. Pendant le tournage, Frommer travailla avec les acteurs, les aidant à comprendre leurs dialogues en na'vi et les conseillant sur la prononciation et l'intonation. Les acteurs firent parfois des erreurs en parlant. Dans certains cas, ces erreurs trouvèrent une explication plausible selon laquelle leur personnage aurait également fait cette erreur ; dans d'autres cas, ces erreurs furent intégrées dans la langue.

Frommer étendit le vocabulaire davantage en mai 2009 lorsqu'il travailla sur le jeu vidéo Avatar, qui requis des mots na'vi qui, n'ayant pas été nécessaires pour le script du film, n'avaient pas encore été inventés. Frommer traduisit également en na'vi quatre ensembles de musiques lyriques qui avaient été écrites par Cameron en anglais et aida les chanteurs avec leur prononciation pendant l'enregistrement de la bande-originale d'Avatar de James Horner. Au moment où le film est diffusé, le 18 décembre 2009, le vocabulaire na'vi comporte approximativement 1000 mots.

Le travail sur la langue na'vi a continué même après la diffusion du film. Frommer est en train de travailler sur un abrégé qu'il prévoit de rendre à la 20th Century Fox prochainement. Il espère que la langue « aura sa propre vie » et pense que ce serait « merveilleux » si elle en développait une autre.

Phonologie et orthographe[modifier | modifier le code]

Le na'vi ne possède pas de consonne occlusive voisée comme [b], [d], [ɡ] mais en comporte des sourdes telles que [p], [t], [k] et utilise des consonnes éjectives [pʼ], [tʼ], [kʼ], épelées px, tx, kx. Cette langue utilise également les consonnes syllabiques(ou sonantes) ll et rr. Il y a sept voyelles en na'vi : a, ä, e, i, ì, o, u. Même si tous les sons ont été créés pour qu'il soient prononçables par les acteurs (humains), il y a tout de même d'inhabituels groupes de consonnes, comme dans fngap [fŋap ] « métal » ou encore tskxe [tskʼɛ ] « pierre ».

Les syllabes na'vi peuvent êtres de simples voyelles comme des constructions aussi complexes que skxawng « idiot » ou fngap (ils ont tous deux une construction consonne-consonne-voyelle-consonne).

Le na'vi n'a pas d'écriture propre : le langage est cependant transcrit en écriture latine. Exemples de mots : zìsìt « année », fpeio « épreuve d'initiation », nìawve premier (aw « un »), muiä « être juste », tiréa-ióang « esprit-animal », kllpxìltu « terreur », unil-tìran-tokx « Avatar » (Marcheur de Rêve ; rêve-marcheur-personne).

Voyelles[modifier | modifier le code]

La langue na'vi comporte sept voyelles simples :

Type Antérieure Postérieure
Haute i [i] u [u]
~ [ʊ]
ì [ɪ]
Basse e [ɛ] o [o]
Très basse ä [æ] a [a]

ainsi que quatre diphtongues : aw [aw], ew [εw], ay [aj], ey [εj], et deux consonnes syllabiques : ll [l̩] et rr [r], qui pour la plupart se comportent comme des voyelles.

Notez que le e est semi-ouvert tandis que le o est semi-fermé. Le rr est fortement roulé, et le ll est « léger » sans être « sombre » (vélarisé) *[ɫ̩].

Ces voyelles peuvent apparaître en séquences, comme dans les langues polynésiennes et en japonais. Chaque voyelle compte comme une syllabe, de sorte que tsaleioae a six syllabes, [tsa.le.i.o.a.e], et meoauniaea huit, [me.o.a.u.ni.a.e.a].

La langue Na'vi n'a pas de longueur vocalique ou de ton. Elle a en revanche accent tonique contrastif : túte signifie "personne" et tuté "personne féminine". Bien que cet accent tonique puisse se déplacer par dérivation, comme ici, il n'est pas affecté par l'inflexion (cas pour les noms, temps pour les verbes, etc.) Ainsi, par exemple, le verbe lu, signifiant "être", a l'accent tonique sur sa seule voyelle, le u, et peu importe ce qui lui arrive, l'accent reste sur cette voyelle: lolú "était" (l‹ol›u), lolängú "était (être avec un sentiment de déplaisir)" (l‹ol›‹äng›u), etc.

Consonnes[modifier | modifier le code]

La langue Na'vi comporte vingt consonnes :

Type Labiale Alvéolaire Palatale Vélaire Glottale
Éjective px [pʼ] tx [tʼ]   kx [kʼ]  
Occlusive p [p] t [t]   k [k] [ʔ]
Affriquée   ts (c) [ts]      
Fricative f [f]
v [v]
s [s]
z [z]
    h [h]
Nasale m [m] n [n]   ng (g) [ŋ]  
Liquide / glissante w [w] r [ɾ]
l [l]
y [j]  

Vocabulaire[modifier | modifier le code]

Frommer avait créé mille mots pour Na'vi pendant le développement d'Avatar. Ceux-ci incluent quelques emprunts de l'anglais comme "kunsìp" ("l'hélicoptère de combat") et "toktor" ("le docteur"). Bien que le lexique actuel soit réduit, Frommer a déclaré qu'avec le développement, il pourrait être utilisé pour la conversation quotidienne.

Voici quelques mots courants :

ngeyä = ton
kaltxì = bonjour
nari = les yeux
na'vi = le peuple
Skxawng = débile
Oel ngati kameie = je te vois
On our = Plus fort
mikyun = oreilles
lahe = autres
li'u n = écrire
lok = fermer
oe pn= je
nga pn = tu
lrrtok = sourire
lu v = être
makto = cavalier, chevaucher
mawey = calme
meuia = honneur
mi pr = dans
tìng mikyun = entendre
min = tourner
mokri = voix
mun'i = couper
na = comme
nekx = brûler
neu v = vouloir
ni'awve = premier
niftxavang = passionné
nihawng = trop
nimun = encore
nin v = regarde
ngay = vrai
ngop = créer
moe pr = nous deux
omun = savoir
pamtseo = musique
pehem = quoi
pesu = qui
plltxe = parler
pongu = groupe de personnes
pxel = aimer
fnu = silence
pxun = bras
tompa = pluie
sa'nok n = mère
sempul = père
sì = et
si = faire
siltsan = bien
ska'a = détruire
slä = mais
som = chaud
srane = oui
tahni = étoile
taw = ciel
terkup = mourir
irayo = merci
tikin = besoin
ting mikyun v = écouter
ting v = prendre
tirey = vie
tireaioang = esprit animal
tokx = corp
trr = jour
tute = personne
fmi v = essayer
tsam = guerre
tsawke n = soleil
tseo = art
tslam = comprendre
tskxe = pierre
fo = le-la
pey c = attendre
tsleng = faux
tspang = tuer
tswayon = voler
txe'lan n = cœur
lumpe = pourquoi ?
txep = feu
txo = si
ulte = et
ultxa = rendez-vous
unil = rêve
utral = arbre
vrrtep = démon
yom v = manger
yur v = laver
za'u v = venir
olo'eyktan = chef de clan
torruk = la dernière ombre
'eko = attaquer
txon lefpom = bonne nuit

Références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Na'vi language » (voir la liste des auteurs)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]