Langue des signes sud-africaine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Langue des signes sud-africaine
South African Sign Language (en)
Parlée en Afrique du Sud
Nombre de locuteurs 12100 [1]
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 sfs
IETF sfs
Alphabet manuel pour la langue des signes sud-africaine

La langue des signes sud-africaine (en anglais : South African Sign Language, SASL), est la langue des signes utilisée par les personnes sourdes et leurs proches en Afrique du Sud. Il existe à côté un afrikaans signé.

Histoire[modifier | modifier le code]

La langue des signes britannique (BSL) était utilisée pour les familles blanches parlant anglais. En 1881, une école pour enfant de familles parlant afrikaan commence à utiliser la BSL. Plusieurs dialectes sont utilisés officieusement dans différentes écoles, dont neuf systèmes de langue des signes, 60% liées à la BSL ou à la langue des signes australienne (Auslan), quelques-uns à la langue des signes américaine[2].

Utilisation[modifier | modifier le code]

La langue des signes sud-africaine est comprise dans une certaine mesure par la plupart des personnes sourdes. Des interprètes sont fournis dans les tribunaux. Il existe actuellement 29 écoles pour 4000 élèves sourds[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. dont 6 000 Noirs, 2 000 Anglais blancs, 2 000 Afrikaans blancs, 1 200 Coloured, 900 Indiens (Van Cleve 1986)
  2. a et b Ethnologue.com

Lien externe servant de source[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]