Langue des signes malgache

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Langue des signes malgache
Pays Madagascar
Nombre de locuteurs 180 000 (2007) ou 170 000 sourds à Madagascar dont 1 500 utilisent la langue des signes[1].
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 mzc
IETF mzc

La langue des signes malgache est la langue des signes utilisée par les personnes sourdes et leurs proches à Madagascar.

Histoire[modifier | modifier le code]

À partir de 2004 la Fédération des sourds de Madagascar (en malgache Federasionan'ny Marenina eto Madagasikara, FMM) s'est associée avec la Fédération norvégienne pour les sourds (NDF) pour lancer des projets dans quatre voies (éducation, dictionnaire de la langue des signes, visites aux personnes sourdes, formation de nouveaux interprètes)[1].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

La langue des signes malgache est similaire à la langue des signes norvégienne[2].

Utilisation[modifier | modifier le code]

L’Église luthérienne dispose d’un centre spécialisé dans l’éducation des sourds. Huit instituts pour sourds opérant en régime d’internat existent actuellement dans les principales villes du pays. L’intégration scolaire en milieu ordinaire est visée après le Brevet d’études du premier cycle de l’enseignement secondaire (BEPC), avec l’intervention d’un interprète. Quelques enfants malentendants sont progressivement insérés dans les classes ordinaires. La FMM, en partenariat avec la NDF ont formé 14 interprètes et ont élaboré un dictionnaire de la langue des signes[3].

Référence[modifier | modifier le code]

Liens externes servant de sources[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]