Langue bifide

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections « Langue de serpent » redirige ici. Pour la fougère de la famille des Ophioglossaceae, voir Ophioglosse commun.
Langue bifide de varan

Une langue bifide est une langue présentant deux extrémité séparées.

Encore appelée langue fourchue, elle est le symbole du diable et du mensonge.

Langue bifide chez les animaux[modifier | modifier le code]

Langue bifide des serpents et certains autres reptiles[modifier | modifier le code]

Certains reptiles ont une langue bifide ; il s'agit de différentes branches de l'ordre des squamates, notamment les serpents et les varans. Elle est liée à la présence de l'organe chimio-sensible de Jacobson : les deux extrémités de la langue pénètrent chacune dans les deux cavités de cet organe ; le fait d'avoir deux organes différents permet à l'animal de localiser les sources d'odeurs (s'il n'en avait qu'un seul, il pourrait juste détecter la présence d'une source d'odeur, sans pouvoir la localiser). Lorsque l'animal se déplace, il rentre et sort sa langue de sa bouche en permanence pour pouvoir humer les odeurs de son environnement.

L'ancêtre commun des squamates n'avait pas cette particularité. Elle est apparue à plusieurs reprises[1],[2],[3] lors de l'évolution de différentes espèces.

Langue bifide chez les colibris[modifier | modifier le code]

Les colibris[4] ont une langue bifide. Les deux branches de la langue lui permettent de récolter le nectar à l'intérieur des fleurs. Chaque branche de la langue est recouverte de plusieurs lamelles permettant de retenir le nectar.

Langue bifide chez l'être humain[modifier | modifier le code]

Maladie humaine[modifier | modifier le code]

La langue bifide est rencontrée de façon pathologique lors de la forme récessive du syndrome de Robinow ou chez 2/3 des malades affectés par un syndrome oro-facio-digital type 1.

Chirurgie esthétique : tongue split[modifier | modifier le code]

Le tongue split est un type de modification corporelle visant à séparer les deux côtés de la langue pour lui donner l'apparence d'une langue de serpent.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

En botanique, "langue de serpent" désigne la fougère Ophioglosse commun.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Schwenk, K. 1994. Why snakes have forked tongues. Science 263:1573-1577.
  2. Townsend, T. M., A. Larson, E. Louis, and J. R. Macey. 2004. Molecular phylogenetics of Squamata: the position of snakes, Amphisbaenians, and Dibamids, and the root of the Squamate tree. Systematic Biology 53:735-757.
  3. Cooper, W. E. 1995b. Foraging mode, prey chemical discrimination, and phylogeny in lizards. Animal Behaviour 50:1709-1709.
  4. La langue fourchue du colibri