Landon III de Capoue

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Landon ou Lando III de Capoue comte de Capoue du 1er novembre 882 au 1er septembre 885

Origine[modifier | modifier le code]

Lando III est le fils ainé de Landenolf gastald de Teano.

Règne[modifier | modifier le code]

En 879, lorsque le comte-évêque Landolf II de Capoue meurt, ses neveux se disputent son héritage; Lando s'empare de Calino et de Caiazzo et impose son fils Landolf, encore adolescent, comme évêque de Capoue. Son cosuin Pandenolf, fils de Pando de Capoue, se saisit de Capoue se proclame prince et nomme son frère Landenolf comme évêque. Pandenolf reconnait à Lando la possession de Caiazzo, mais un schisme débute dans l'église de Capoue. Le Pape Jean VIII intervient, désigne Landenolf comme évêque légitime, mais accorde à Landolf le titre d'évêque de la « Vieille Capoue », c'est-à-dire « Sainte-Mariea Capuavetere ».

Lando III succède comme comte à son couin Pandenolf de Capoue qui est emprisonné. Il refuse de suivre les conseil du comte-évêque Athanase II de Naples qui l'incite à se débarrasser de ses frères et cousins. Pando III doit rapidement faire face aux napolitains qui pillent la région de Capoue et libèrent Pandenolf en 884 ce dernier se réfugie d'abord à Naples puis chez les grecs. Pour faire face à ce danger Pando III décide de se rapprocher de Guy III de Spolète qui lui envoie un contingent. Guy III poussé par ses propres ambitions est appelé à Rome et il abandonne Lando au moment ou ce dernier combattait les grecs. Pendant ce temps Aténolf le plus jeune frère de Lando intrigue avec Athanase II de Naples pour s'emparer de Capoue et se faire reconnaitre comme comte. Dans ce contexte Lando III malade préfère se retirer à Teano et laisser le trône à son frère puiné Landenolf après un règne de deux ans et dix mois.

Postérité[modifier | modifier le code]

Lando aurait épousé une fille anonyme de Radelgaire de Bénévent dont:

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]