Landlers de Transylvanie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Landlers de Transylvanie représentent une communauté ethnique très réduite en nombre qui vit traditionnellement dans le județ de Sibiu, dans les communes de Sibiu (quartier Turnişor), Cristian et Apoldu de Sus. Depuis la Seconde Guerre mondiale, la plupart ont émigré en Allemagne ou en Autriche. Ils sont moins de 200 à l'heure actuelle en Roumanie (en 1977, leur nombre était de 4000). Une natalité réduite et l'émigration en font une minorité menacée. Leur dialecte est en voie d'extinction.


Dialecte[modifier | modifier le code]

Les Landlers parlent encore parfois leur dialecte d'origine mais celui-ci est en voie de disparition, même si le 275ème anniversaire de leur arrivée[1] a été l'objet de commémorations[2]. Ils parlent aussi, en général, l'allemand standard et le roumain. En 2002[3], ils étaient 140 à Cristian et Apoldu de Sus.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les Landlers sont les descendants de 634 protestants déportés par Charles VI d'Autriche entre 1734 et 1737.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.tribuna.ro/stiri/eveniment/atentie-radar-37763.html
  2. http://www.sibiul.ro/stiri-locale/aniversarea-landler-ilor/27118/
  3. Recensement officiel de la population de 2002