Lancia Theta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Theta (Tipo 61 25/35 HP) est une automobile fabriquée par le constructeur italien Lancia de 1913 à 1918.

Lancia Theta version Torpédo

La nouvelle voiture a été exposée au Salon de l'automobile de Londres à l'automne 1913 et sera commercialisée en fin de cette même année. Cette voiture connaîtra une très longue carrière pour l'époque ; elle traversera toute la période de la première guerre mondiale en restant en production même pendant les années du conflit. Sa fabrication s'arrêtera en fin d'année 1918, après la fin de la guerre et sera remplacée par la Lancia Kappa. Le nombre d'exemplaires construits est tout à fait remarquable : 1 696 exemplaires d'un modèle de luxe.

La Theta sera le premier modèle Lancia à connaître un succès énorme, pour l'époque, dans le domaine des voitures de luxe puissantes et rapides. La Lancia Theta restera dans l'histoire automobile comme la première voiture à disposer en série d'une installation électrique complète. L'installation fonctionnait sous une tension de 6 volts et comprenait entre autres, un moiteur de démarrage (avec une commande au pied), un générateur, deux phares de 50 watts, deux lumières supplémentaires, une lumière à l'arrière et même l'éclairage du tableau de bord et du klaxon. Vincenzo Lancia était tellement convaincu de son invention qui supprima la manivelle de démarrage (que l'on a gardé en France sur les 4CV Renault et 2CV Citroën jusqu'en 1965 !!).

Le système de freinage était toujours construit selon le schéma de deux circuits distincts (un levier qui agissait sur les roues arrière et une pédale qui agissait sur la transmission ; mais sur la Lancia Theta, l'efficacité du système a été nettement augmentée et Lancia breveta un nouveau système qui faisait également intervenir la boîte de vitesses qui était munie d'une chaine pour pousser le ferodo contre le tambour avec une pression uniforme sur toute la surface de contact.

Le moteur qui équipait la Theta était un 4 cylindres de presque 5 litres de cylindrée dont la version industrielle équipait le camion 1Z de 1912 de la division Lancia V.I.. Ce moteur avait acquis une forte réputation de fiabilité, robustesse et puissance ; il développait plus de 70 ch. Il permit à la Theta d'atteindre la vitesse de 120 km/h, malgré le poids élevé de la voiture.

Comme souvent chez Lancia à cette époque, le client pouvait choisir parmi 2 empattements - 310 ou 337 cm - et l'inclinaison de la colonne de direction (brevet Lancia) (34°, 37° ou 40°).

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

  • Période de fabrication : 1913 - 1918.
  • Moteur : Tipo 61 ; moteur placé longitudinalement à l'avant, 4 cylindres en ligne, monobloc, alésage 110 mm, course 130 mm, cylindrée totale 4 941,72 cm3, culasse fixe, bloc en alliage d'aluminium, distribution à soupapes latérales (2 soupapes par cylindre) commandées par un arbre à cames latéral (dans le bloc) ; arbre moteur sur trois paliers ; rapport de compression 5,2:1, puissance maxi 70 HP à 2 200 tr/min ; alimentation par pompe et carburateur vertical monocorps Lancia ; allumage à magnéto à haute tension avec avance réglable manuellement ; lubrification forcée, capacité du circuit de lubrification 10 litres ; refroidissement à eau, circulation forcée, radiateur à tubes à ailettes, ventilateur mécanique.
  • Installation électrique : 6 volts, dynamo 12,5 Ah, batterie 120 Ah.
  • Transmission : arbre et cardans, traction sur les roues arrière ; embrayage multidisques à sec (9 couples de disques) ; boîte de vitesses en alliage d'aluminium à 4 rapports plus marche arrière, levier latéral ; rapports de boîte : 4,651:1 en 1re, 2,326:1 en 2e, 1,550:1 en 3e, prise directe (1:1) en 4e, 3,521:1 en marche arrière ; rapport de réduction final (engrenages coniques) 3,0625:1 (16/49), ou en option 3,467:1 (15/52) ou 3,600:1 (15/54).
  • Suspensions : essieux rigides avant et arrière avec lames longitudinales semi-elliptiques.
  • Freins : frein mécanique au pied agissant sur la transmission et frein à main mécanique sur les roues arrière.
  • Roues et pneumatiques : roues en bois - en option jantes en acier ou à rayons ; pneumatiques 820 x 120 ou 880 x 120.
  • Direction : position de conduite à droite (conformément au code italien de l'époque même si on roulait à droite) ; direction à vis. Colonne de direction avec trois angles différents, sur demande : 34°, 37° ou 40°.
  • Réservoir d'essence : capacité 80 litres.
  • Châssis : en acier, longerons et traverses ; empattement 310 cm ou 337 cm, voies avant et arrière 133 cm ; longueur du châssis 465 cm ou 500 cm selon l'empattement choisi, largeur du châssis 161,5 cm et 161,9 sur châssis long ; poids du châssis en ordre de marche 1060 kg.
  • Prestations : vitesse maxi 120 km/h (26 km/h en 1re, 52 en 2e, 77 en 3e, 120 en 4e)
  • Prix : 17 000 lires italiennes.
  • Numérotation des châssis : du n° 1800 au n° 5154 mais la numérotation des châssis inclut également les châssis des camions Jota et Djota, soit 1 696 exemplaires fabriqués.

Notes et références[modifier | modifier le code]


Source de traduction[modifier | modifier le code]