Lancia Kappa 1

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Kappa fut le premier modèle automobile réalisé par le constructeur italien Lancia après la fin de la Première Guerre mondiale. Ce modèle, lancé en 1919, disposait d'un moteur 4 cylindres semblable à celui qui était monté sur la Lancia Theta 25/35 HP, disposant d'un puissance de 70 HP : la voiture était très rapide, elle dépassait les 125 km/h.

La Kappa était caractérisée par trois innovations importantes : le moteur avec culasses séparées (au lieu d'être coulée avec le bloc support des cylindres), la commande de la boîte de vitesses était placée au centre (entre les deux sièges avant) et le remplacement des roues en bois par des jantes en acier ou à rayons.

La Kappa restera en fabrication de 1919 à 1922. Sa production atteindra 1810 exemplaires et restera le modèle de référence de la marque turinoise jusqu'en 1923 lorsque la Lancia Lambda fera son apparition.

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

  • Période de fabrication : 1919 - 1922.
  • Moteur : Tipo 64 ; moteur placé longitudinalement à l'avant, 4 cylindres en ligne monobloc, alésage 110 mm, course 130 mm, cylindrée 4 941,72 cm3, culasse démontable, bloc en alliage d'aluminium, distribution par soupapes latérales (2 soupapes par cylindre) commandées par un arbre à cames latéral (dans le bloc) ; arbre moteur sur 3 paliers ; rapport de compression 5,2:1, puissance maxi 70 ch à 2 200 tr/min ; alimentation par pompe et carburateur monocorps horizontal Zenith 42 HA (ou 48 HA); allumage à magnéto à haute tension avec avance réglable manuellement ; lubrification forcée ; capacité du circuit de lubrification 10 litres ; refroidissement à eau, circulation forcée, radiateur en tubes à ailettes, ventilateur mécanique.
  • Installation électrique : 6 volts, dynamo 12,5 watts, batterie 120 Ah.
  • Transmission : arbre et cardans, traction sur les roues arrière ; embrayage multidisques à sec (9 couples de disques) ; boîte de vitesses en alliage d'aluminium à 4 rapports plus marche arrière, levier central ; rapports de boîte : 4,651:1 en 1re, 2,326:1 en 2de, 1,550:1 en 3e, prise directe (1:1) en 4e, 3,521:1 en marche arrière ; rapport de réduction final (engrenages coniques) 3,0625:1 (16/49), ou en option 3,467:1 (15/52).
  • Suspensions : essieux rigides avant et arrière avec lames longitudinales semi-elliptiques.
  • Freins : frein mécanique au pied agissant sur la transmission et frein à main mécanique sur les roues arrière.
  • Roues et pneumatiques : jantes en acier (en option à rayons) ; pneumatiques 820 x 120 ou 895 x 135.
  • Direction : position de conduite à droite (conformément au code italien de l'époque même si on roulait à droite) ; direction à vis.
  • Réservoir d'essence : capacité 90 litres.
  • Châssis : en acier, longerons et traverses ; empattement 338,8 cm, voies avant et arrière 133 cm ; longueur du châssis 466 cm, largeur du châssis 161,5 cm ; poids du châssis en ordre de marche 1 085 kg.
  • Prestations : vitesse maxi 125 km/h (27 km/h en 1re, 54 en 2de, 81 en 3e, 125 en 4e)
  • Prix : version carrosserie torpédo : 78 000 lires italiennes.
  • Numérotation des châssis : du no 6001 au no 7810 (soit 1810 exemplaires fabriqués)

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]