Lancia DiAlfa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lancia DiAlfa
Marque Drapeau : Italie Lancia
Années de production 1908
Moteur et transmission
Énergie Essence
Moteur(s) 6 cylindres en ligne
Position du moteur Avant
Cylindrée 3 817 cm3
Puissance maximale 40 ch
Boîte de vitesses Manuelle 4 rapports
Poids et performances
Vitesse maximale 110 km/h

La Lancia 18/24 HP DiAlfa était le second modèle automobile fabriqué par le jeune constructeur italien Lancia, plus puissant et rapide de son précédent modèle Lancia Alfa qu'il complétait sans le remplacer.

Présenté au cours de l'été 1908, ce nouveau modèle devait être considéré comme la grande sœur de la Lancia Alfa jusqu'alors seul modèle de la jeune marque de Turin, dont elle se distinguait par son moteur à 6 cylindres et par l'augmentation de l'empattement.

Une de ses caractéristiques les plus importantes était sa vitesse de 110 km/h, jugée impressionnante à l'époque.

Seulement 23 exemplaires seront construits et vendus en 1908.

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

  • Date de production : année 1908
  • Moteur : Lancia Tipo 53 ; placé à l'avant en long, 6 cylindres en ligne, tri-bloc (3 blocs en fonte de 2 cylindres chacun), alésage 90 mm x course 100 mm, cylindrée totale 3 817,03 cm3, culasse fixe, bloc en aluminium, distribution par soupapes latérales (2 par cylindre) commandées par un arbre à cames latéral à engrenages ; vilebrequin sur 4 supports ; rapport de compression 4,8:1, puissance maxi 40 ch à 1 500 tr/min, régime maximum : 1 800 tr/min ; alimentation par carburateur vertical Lancia à deux étages, préchauffage du carburant par échangeur sur le radiateur ; allumage haute tension (Bosch) ; lubrification gravitaire et pompe auxiliaire pour lubrifier les supports variable en fonction du régime moteur d'une capacité de 12 litres ; refroidissement par eau avec une pompe centrifuge et radiateur nid d'abeilles et ventilateur.
  • Transmission : arbre avec cardans, propulsion ; embrayage multidisques à bain d'huile ; boîte de vitesses en aluminium à 4 rapports avant et marche arrière ; rapports de boîte : 4,219:1 en première, 2,506:1 en seconde, 1,656:1 en troisième, prise directe (1:1) en quatrième, 4,219:1 marche arrière ; rapport de réduction final (engrenages coniques) 2,722:1 (18/49)
  • Suspensions : essieu rigide à l'avant avec lames longitudinales semi-elliptiques, essieu rigide à l'arrière avec lames longitudinales 3/4 d'ellipse
  • Freins : frein mécanique au pied agissant sur la transmission et frein à main sur les roues arrière
  • Pneumatiques : jantes en bois à rayons, pneumatiques 820 x 120
  • Direction : conduite à droite ; direction à vis
  • Châssis : en acier, longerons et traverses ; empattement 3 235 mm, voies avant et arrière 1 330 mm ; longueur 4 215 mm et largeur du châssis 1 615 mm ; poids du châssis 750 kg.
  • Prestations : vitesse maxi 110 km/h
  • Prix : catalogue année 1908 : châssis nu 14 000 lires
  • Numérotation châssis : du n° 37 au n° 136

Parmi ces numéros sont inclus les 23 exemplaires du modèle 18/24 HP-DiAlfa.