Lancer de nain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le lancer de nain est une attraction d'origine américaine ou australienne, pratiquée habituellement dans les bars ou discothèques, consistant à lancer un nain (coiffé d'un casque et portant une tenue rembourrée) le plus loin possible sur des matelas.

Culture populaire[modifier | modifier le code]

  • Des références au lancer de nain figurent dans les films de la trilogie du Seigneur des anneaux : une première fois, dans les mines de la Moria, quand le nain Gimli déclare à Aragorn « Personne ne lancera un Nain ! », et une seconde fois lors de la bataille du Gouffre de Helm, lorsque Gimli autorise Aragorn (en lui faisant promettre de n'en rien dire à Legolas) à le lancer pour partir à l'attaque de l'armée de Saruman. Sur le commentaire audio du DVD de ce film est posée la question de savoir si cette activité est originaire d'Angleterre ou d'Australie.
  • L'auteur Hugh Cook a écrit une scène de lancer de nain dans son roman fantastique de 1992 : The Witchlord and the Weaponmaster.
  • Dans le film Dodgeball, un magazine titré Obscure Sports Quarterly (le trimestriel des sports obscurs) parle de lancer de nain.
  • Alexis HK a consacré une chanson à la pratique du lancer de nain, Gaspard.
  • Dans la série H, saison 1 épisode 20 Une différence, il y a une allusion au lancer de nains puisque l'infirmier nain Yvon retrouve son ancien partenaire de jeu. Il précise que les concours de lancers se faisaient dans un night-club de Belfort appelé le Colibri. La discothèque a bien existé mais a cessé son activité et il n'est pas prouvé que cette activité y ait été présente.
  • Dans le film Le Loup de Wall Street, un lancer de nain est organisé pour faire des paris avec deux nains et fait l'objet d'une réunion complète de préparation.

Légalité du lancer de nain[modifier | modifier le code]

France[modifier | modifier le code]

En France, le maire de la commune de Morsang-sur-Orge décida d'interdire un spectacle de lancer de nain en boîte de nuit et fut ainsi à l'origine d'un des grands arrêts du Conseil d'État. La ville d'Aix-en-Provence adopta un arrêté similaire[1] à la suite d'une circulaire du ministre de l'Intérieur Philippe Marchand datée du 27 octobre 1991. Une société et l'un de ses employés, nain[2], attaquèrent les arrêtés en justice. L'affaire alla jusqu'au Conseil d'État le 27 octobre 1995, qui décida qu'un maire pouvait interdire le lancer de nain, car cette activité portait atteinte à la « dignité de la personne humaine » et troublait l'ordre public[3].

Le Comité des Droits de l'Homme des Nations Unies a décidé en 2002 que cet arrêt n'était pas discriminatoire mais nécessaire au maintien de l'ordre public, au regard notamment de considérations de dignité humaine[4],[5].

Il n'est pourtant pas tout à fait exact de dire que le lancer de nain est interdit en France, le Conseil d'État ayant simplement établi qu'une autorité locale pouvait légitimement interdire ce type de manifestation en public.

États-Unis[modifier | modifier le code]

En 1989, Robert et Angela Van Ettan, habitants de Floride et membres de l'association Little People of America (Petites gens des Etats-Unis), ont convaincu les législateurs de cet État que le lancer de nain devait être illégal. La mesure fut votée à une large majorité, et l'État de New York interdit aussi cette pratique peu après.

Une poursuite judiciaire de Dave Flood, animateur radio qui se faisait appeler Dave le Nain (Dave the Dwarf), a conduit à renforcer cette loi de 1989 et permet de retirer la licence ou d'infliger une amende à un bar qui permet le lancer de nain, une activité qui était populaire en Floride à la fin des années 1980.

Canada[modifier | modifier le code]

En Ontario, le projet de loi 97 (la Loi interdisant le lancer de nain) de 2003[6] condamne la pratique de cette activité d'une amende pouvant atteindre 5000 CAD ou d'une peine de prison pouvant atteindre six mois. Le projet de loi ne définissait pas les termes nain ou lancer de nain. Il n'y a toutefois eu qu'une seule lecture de ce projet de loi, qui est par la suite mort au feuilleton à cause des élections provinciales de 2003. Il n'a jamais été représenté depuis ou adopté. Aucune loi ou règlement ne régit jusqu'à présent cette activité au Canada. La constitutionnalité de ce projet de loi est d'ailleurs discutable puisque le droit criminel est une compétence fédérale et non provinciale.

Championnats du monde 1986[modifier | modifier le code]

En 1986 s'est tenu un championnat du monde de lancer de nain en Australie. Les États-Unis ne furent pas représentés dans cette compétition. Les vainqueurs et champions du monde qui détiennent toujours le record furent l'équipe britannique Team England de Londres composée de Danny Blue, Roy Merrin et Lenny The Giant.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [1]
  2. Sylvie Caster, « Manuel Wackenheim, "nain volant", petit homme pour qui "c'est comme ça" et ne désarme pas. Interdit de vol. », Libération, 4 décembre 1996
  3. « Considérant que l'attraction de "lancer de nain" consistant à faire lancer un nain par des spectateurs conduit à utiliser comme un projectile une personne affectée d'un handicap physique et présentée comme telle ; que, par son objet même, une telle attraction porte atteinte à la dignité de la personne humaine ; que l'autorité investie du pouvoir de police municipale pouvait, dès lors, l'interdire même en l'absence de circonstances locales particulières et alors même que des mesures de protection avaient été prises pour assurer la sécurité de la personne en cause et que celle-ci se prêtait librement à cette exhibition, contre rémunération ; » Conseil d'État, 27 octobre 1995, n°136727, Commune de Morsang-sur-Orge
  4. Constatations du Comité des droits de l'homme au titre du paragraphe 4, de l'article 5 du Protocole facultatif se rapportant au Pacte International relatif aux droits civils et politiques, communication No. 854/1999 présentée par Manuel Wackenheim, 26 juillet 2002
  5. http://www.rtdh.eu/article.php?id=137
  6. Assemblée législative de l'Ontario, Projet de loi 97, Loi interdisant le lancer de nain, 4e session, 37e législature, 52 Elizabeth II, 2003; présenté par Mme Pupatello le 12 juin 2003