Lancelot Voisin de La Popelinière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Lancelot Voisin de La Popelinière, né vers 1541, mort le 1er août 1605, est un historien et écrivain français, connu pour sa rédaction des Trois Mondes sur la question coloniale.

Voisin serait né en 1541 au logis familial de la Popelinière en Sainte-Gemme-la-Plaine dans une famille de la petite noblesse bas-poitevine, enrichie par le négoce et par la gestion des fermes des abbayes de Moreilles et de Saint-Michel-en-l'Herm, dans le Marais poitevin. Il reçoit d'ailleurs son éducation d'un abbé de ces deux monastères, avant de fréquenter le Collège royal et plusieurs universités. Il étudie notamment à Poitiers et à Toulouse, où il s'imprègne de l'humanisme du temps.

Converti au protestantisme dans son adolescence, il fait partie des étudiants qui se révoltent contre le Parlement de Toulouse en 1562, au début de la guerre civile. Il combattra dans les rangs huguenots pendant douze ans, tout en se livrant, lors des moments de répit, à des études érudites en histoire. Sa modération et sa tolérance religieuse lui donnent un rôle de négociateur et de médiateur entre les partis opposés.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • La vraye et entière histoire des troubles et choses mémorables avenues tant en France qu'en Flandres, et pays circonvoisins depuis l'an 1562 (1571)
  • Des entreprises et ruses de guerre... ou le vray pourtrait d'un parfait général d'armée (1571)
  • Histoire de France depuis l'an 1550 jusqu'à ce temps (2 vol., 1581)
  • Les Trois Mondes (1582)
  • L'Amiral de France (1584)
  • Histoire des Histoires (1599)
  • Histoire de la conquête des pays de Bresse et de Savoie (1691)

Source[modifier | modifier le code]

  • Les Trois Mondes de La Popelinière. Édition établie et annotée par Anne-Marie Beaulieu. Droz, 1997, 530 p.


Liens internes[modifier | modifier le code]