Lalla Ward

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ward.

Lalla Ward

Nom de naissance Sarah Ward
Naissance 28 juin 1951
Londres, Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Nationalité Drapeau du Royaume-Uni Britannique
Profession actrice, écrivaine
Films notables Le Cirque des vampires
Le Prince et le Pauvre
Doctor Who

Lalla Ward est une actrice et écrivaine anglaise, née le 28 juin 1951 à Londres (Royaume-Uni). Elle est principalement connue en Angleterre pour son rôle de Romana dans la série de la BBC Doctor Who.

Famille[modifier | modifier le code]

Née sous le nom de Sarah Ward, elle est la fille d'Edward Ward, 7eme Vicomte de Bangor, et de sa 4eme épouse, Marjorie Alice Banks. De ce fait, elle possède le préfixe honorifique d'honorable.[1] Son père fut correspondant de la BBC en Finlande lors de la seconde guerre mondiale et sa mère était une écrivaine et une productrice de la BBC spécialisée dans les documentaires romancés.[2] Sa mère se suicidera en juin 1991.[3]

Elle est la demi-soeur de Wlliam Ward, 8eme Vicomte de Banger, de trois ans son ainé, et descend de par son père de Georges Plantagenêt, frère d'Édouard IV et de Richard III d'Angleterre. Sa grand mère était l'illustratrice et scientifique Mary Ward, connue aussi pour être la première personne à être morte dans un accident de voiture.[4][5]

Carrière[modifier | modifier le code]

Début[modifier | modifier le code]

Sarah Ward prend le nom de scène de Lalla, issue de son surnom d'enfance. A 14 ans elle quitte l'école en disant qu'elle "détestait chaque minute passé là bas" et complète son éducation par elle même. De 1968 à 1971, elle se met à étudier à le théâtre Central School of Speech and Drama de Londres.[2] Après avoir passé plusieurs années à pratiquer la peinture, elle auditionne dans les écoles de théâtre londoniennes afin de se lancer un défi:

« C'était en quelque sorte une défi comme "voit si tu peux le faire" parce que c'était quelque chose que je détestais faire - un peu comme les gens qui affontent leur peur des hauteurs en allant faire de l'escalade ou je ne sais pas, font de la spéléologie alors qu'ils sont claustrophobes.[2] »

Elle commence sa carrière d'actrice dans le film d'horreur de la Hammer Le Cirque des vampires en 1972, puis joue la fille adolescente de la duchesse de Duke Street dans la série populaire de la BBC des années 1970, The Duchess of Duke Street. Elle apparaît dans des films comme England Mad Me (1973), Matushka (1973), Rosebud (1975), et Le Prince et le Pauvre (1978) et dans des séries comme Van der Valk (1973), Poigne de fer et séduction (1973), Quiller (1975), Who Pays the Ferryman? (1977), Les Professionnels (1978) et Hazell (1979). En 1974, elle joua dans le film Got It Made qui fut réédité de sorte à insérer des scènes sexuelles jouées par une autre actrice et ressortie sous le nom de Sweet Virgin.[6] Le magazine Club International pris des images du film en prétendant qu'elles la représentait et Ward fit un procès au magazine, qu'elle gagna.[6] En 1980, elle joue Ophélie dans une version télévisée d'Hamlet pour la BBC avec Derek Jacobi.

Doctor Who[modifier | modifier le code]

En 1979, après avoir joué le rôle secondaire de la Princesse Astra dans l'épisode de la série de science-fiction britannique Doctor Who' « The Armageddon Factor », elle est choisit afin de remplacer Mary Tamm dans le rôle de Romana (Romanadvoratrelundar). Le personnage étant de la race des seigneurs du temps, les producteurs préfèrent dire qu'elle avait régénérée. Elle apparaîtra de 1979 à 1981 tout au long de la saison 17 et dans les 5 premiers épisodes de la saison 18 de la série, au côté de Tom Baker, dans le rôle du Docteur. Sa dernière apparition aura lieu dans l'épisode « Warriors' Gate. »

Après Doctor Who, elle apparaît dans des pièces de théâtre comme Schoolgirl Chums (1982) The Jeweller's Shop et The Rehearsal. En 1991, après avoir épousé le scientifique Richard Dawkins, elle met fin à sa carrière. Elle rependra toutefois le rôle de Romana dans un épisode de charité de 1993 « Dimensions in Time », en 2003 dans une version audio de l'épisode « Shada » et dans diverses pièces radiophoniques autour du personnage K-9 ou de la planète Gallifrey. Elle apparaît souvent dans les conventions consacrées à Doctor Who, et joue son propre rôle dans la comédie hommage aux 50 ans de la série, The Five(ish) Doctors Reboot.[7]

Livres audios[modifier | modifier le code]

En dehors des pièces consacré à Doctor Who, elle apparaît dans de nombreuses lectures audiophoniques de romans comme The Language Instinct et les versions lues des livres de son mari, comme Le Gène égoïste, The Ancestor's Tale, Pour en finir avec Dieu, L'Horloger aveugle et Le Plus Grand Spectacle du monde.

Écriture[modifier | modifier le code]

En 1980, elle écrit deux livres sur le tricot et un sur la broderie. Elle contribue aussi à un livre de cuisine autour de la série Doctor Who nommé The Doctor Who Cookbook et édité par Gary Downie. Elle illustre aussi le livre de son mari, Climbing Mount Improbable.[8]

Oeuvres Caritatives[modifier | modifier le code]

Pendant près de 20 ans, elle s'investit aussi à la levée de fonds pour des orphelinats.

Vie Privée[modifier | modifier le code]

A la fin des années 1970, Lalla Ward entretient une relation amoureuse avec Tom Baker tout en travaillant sur Doctor Who. Ils emménagent tout les deux dans un appartement avant de se marier en décembre 1980. Leur mariage ne durera pas plus de 16 mois, en partie à cause des différents modes de vies, de travails et des conflits d'interêt des deux acteurs. S'exprimant sur son mariage, Lalla Ward dira : Modèle:Quotation

En 2004, elle dira que son amitié avec le scénariste Douglas Adams, fut plus valable et plus endurante que son mariage avec Tom Baker.[6] En 1992 lors de l'anniversaire de ses 40 ans, Adams la présente à son ami, le biologiste, Richard Dawkins .[6][9] Les deux se marieront la même année.

Lalla Ward est à l'origine du nom de l'astéroïde Asteroid 8347 Lallaward nommé en 1987.

Filmographie sélective[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Charles Mosley, Burke's Peerage and Baronetage, Crans, Switzerland, Burke's Peerage (Genealogical Books) Ltd.,‎ 1999
  2. a, b et c (en) Benjamin Cook, {{Article}} : paramètre « titre » manquant, paramètre « périodique » manquant,‎ 3 Mars 2004, p. 14–19.
  3. (en) « How We Met: Richard Dawkins and Lalla Ward », The Independent,‎ 19 juin 1994 (lire en ligne)
  4. (en) « Appalling Accident: Sudden Death of the Hon. Mrs. Ward », {{Article}} : paramètre « périodique » manquant,‎ 1 September 1869
  5. « Mary Ward 1827-1869 », Offaly Historical & Archaeological Society,‎ 9 février 2007 (consulté le 16 aout 2013)
  6. a, b, c et d (en) Benjamin Cook, {{Article}} : paramètre « titre » manquant, paramètre « périodique » manquant,‎ 31 March 2004, p. 14–18
  7. "The Five(ish) Doctors Reboot", BBC programmes, retrieved 26 novembre 2013
  8. http://www.publishersweekly.com/978-0-393-31682-7
  9. Richard Dawkins, « Lament for Douglas », Edge, Edge Foundation,‎ 17 septembre 2001 (consulté le 19 juillet 2007)