Lait végétal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un lait végétal est une boisson produite à base de végétaux qui présente des aspects proches de ceux des laits d’origine animale.

Le lait végétal est un aliment et comme tel consommé pour une variété de raisons, y compris l’intolérance au lactose et l’allergie au lait, le choix d'une alimentation végétalienne par opposition à l'exploitation animale ou pour des raisons religieuses, de graves conditions de santé rendant la digestion des protéines animales (en particulier la caséine dans les produits laitiers) très difficile, voire impossible, le refus du lait de vache ou d’autres mammifères, considéré comme malsain ou désagréable, ou tout simplement une préférence de goût.

Les laits végétaux sont à la base généralement pauvres en calcium, mais sont fréquemment supplémentés en calcium d'origine minérale ou végétale pour leur donner le même taux que le lait de vache.

Les laits végétaux, tout comme le lait de vache, sont inadaptés pour servir tels quels de substituts au lait maternel pour les nourrissons : le lait de soja est trop riche en protéines, les autres (amande, noisette, riz, avoine) trop pauvres, et la plupart sont trop pauvres en lipides[1].

Parmi les laits végétaux, on compte le lait d'amande, qui remonte au Moyen Âge[2], le lait de coco, le lait de riz, le lait d’arachide (en), le lait de chanvre (en), le lait d'avoine (en) ou encore lait de pistache, ainsi que le lait de soja, la variété la plus commune.

De nombreux Occidentaux considèrent le lait végétal comme un « substitut » au lait d’origine animale, le mot « lait » se référant au lait de vache, le plus répandu dans les pays occidentaux. Ainsi, en Allemagne, la loi interdit l’utilisation du mot « lait » sur l’étiquette de tout lait d’origine non animale. En revanche, de nombreux laits végétaux sont généralement fabriqués et utilisés dans des endroits où le lait de vache est inconnu ou n’a jamais été disponible en grande quantité, ou n’est pas populaire en raison de son coût, une intolérance très répandue au lactose chez les adultes, les croyances traditionnelles et ainsi de suite. L’idée que le lait végétal est un « substitut » au lait de vache inventé pour les clients occidentaux ne peut être admise dans certaines cultures, notamment d’Asie, où il est présent dans la cuisine depuis des milliers d’années.

Laits de noix[modifier | modifier le code]

« Boisson » au riz allemande.
Bol de lait de coco.

Laits de céréales[modifier | modifier le code]

Laits de graines[modifier | modifier le code]

  • Lait de chanvre
  • Lait de graines de tournesol
  • Lait de graines de sésame

Notes[modifier | modifier le code]

  1. « Allergie aux protéines de lait de vache », Séminaire AFPA, Dr S.A. Giomez, mars 2012, page 18
  2. Taillevent, dans son livre de recettes le Viandier, datant du XIVe siècle, donne une recette de lait d’amande et recommande son utilisation comme substitut au lait d’origine animale pendant les jours de jeûne.
  3. Le lait d'avoine est utilisé également comme produit cosmétique, voir Fortifiant et démêlant, le lait d’avoine, nouvel ingrédient miracle des cheveux, article écrit par Lee-Sandra Marie-Louise, publié le 7 juillet 2014