Lafé-Baleng

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lafé-Baleng
Administration
Pays Drapeau du Cameroun Cameroun
Région Ouest
Département Mifi
Démographie
Population 45 845 hab.[1]
Densité 210 hab./km2
Géographie
Coordonnées 5° 28′ 00″ N 10° 25′ 00″ E / 5.4667, 10.4167 ()5° 28′ 00″ Nord 10° 25′ 00″ Est / 5.4667, 10.4167 ()  
Altitude 1 369 m
Superficie 21 800 ha = 218 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Cameroun

Voir la carte administrative du Cameroun
City locator 14.svg
Lafé-Baleng

Géolocalisation sur la carte : Cameroun

Voir la carte topographique du Cameroun
City locator 14.svg
Lafé-Baleng

Lafé-Baleng est un village de l'ouest Cameroun, en 'pays' Bamiléké.

C'est une commune rurale du département de la Mifi, créée en 1995.
Son maire (SDF) est Tagne Ngeko Emmanuel, son chef est Fô'o Negou Tela Guillaume Alain depuis 26 janvier 2013

Géographie[modifier | modifier le code]

Baleng est un village Bamiléké perché dans les hauts plateaux montagneux de l’Ouest Cameroun. La rivière Noun marque sa frontière Nord avec les Bamouns. Il est séparé au Nord-Ouest par deux villages  : Bapi et Badeng. À l’ouest, Bamougoum le sépare du village Bansoa et du village Baméka. Il partage ses frontières Sud et Est avec Bafoussam.

Histoire[modifier | modifier le code]

L’histoire orale[réf. nécessaire] veut que les Baleng, réputés pour leur aptitude à affronter les dangers[réf. souhaitée], soient les premiers bamiléké à braver le Noun, rivière à fort courant, infestée de crocodiles et d’hippopotames. En témoigne sa frontière Nord actuelle séparée par le Noun. Le fondateur du village et premier roi sa majesté Fô'o Fondoup installe la première chefferie Baleng à Ndoupé. Quelques années plus tard, pour raison de sécurité, la chefferie est transférée de Ndoupé à Famtchouet située à moins de 5 km à vol d’oiseau par sa Majesté Fô'o Tchounga. Sa Majesté Fô'o Nembouet Me Negou transfère la chefferie à son actuel emplacement situé entre les cinq grands quartiers de Baleng  : Tyo, Lafé, Tougang, Ndionkou et Lagoueng. Fô'o Nembouet décède le 18 août 1970, Fô'o Tela Nembot Gilbert à 20 ans lui succède. Il meurt le 05 octobre 2012 des suites d'une longue maladie[réf. nécessaire] après 42 ans de règne. Son fils Guillaume Alain Negou Tela est designé par Fô'o Djomo Honoré (Roi Bandjoun) comme le 21e Roi Baleng en Novembre 2012 . Celui-ci prendra officiellement le trône le 26 janvier 2013 La tradition Baleng[réf. nécessaire] veut qu'on offre au chef ce que l'on a de plus précieux, pour espérer ainsi un rang social plus élevé.

Économie[modifier | modifier le code]

Le maïs et le haricot sont les principales cultures. Leurs récoltes séparées de six mois constituent les principales sources de revenus et d'alimentation des habitants du village.

Le plantain, les ignames, les fruits et légumes sont tributaires des aléas climatiques (tempêtes, sévérité de la sécheresse, pluviométrie...) et ne constituent de ce fait qu'une source d'appoint de revenus et d'alimentation.

Tourisme[modifier | modifier le code]

Le principal site touristique à Baleng est son lac de cratère. On note aussi son carnaval biennal qui se distingue des autres danses Bamileké par son mythe resté inchangé malgré l’impérialiste et le modernisme.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]