Ladykillers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ladykillers

Titre québécois Les Tueurs de dames
Titre original The Ladykillers
Réalisation Joel et Ethan Coen
Scénario Joel et Ethan Coen
Sociétés de production Touchstone Pictures
Mike Zoss Productions
The Jacobson Company
Pancake Productions Inc.
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Comédie
Sortie 2004
Durée 104 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Ladykillers ou Les Tueurs de dames au Québec (The Ladykillers) est un film américain de Joel et Ethan Coen[1] sorti en 2004. Il s'agit du 11e film des frères Coen et d'un remake du film britannique Tueurs de dames (The Ladykillers) sorti en 1955.

Synopsis[modifier | modifier le code]

État du Mississippi. Le professeur Goldthwaite H. Dorr emménage dans la maison d'une dame d'un certain âge, Mme Munson, en tant que locataire. D'apparence brillant et distingué, il souhaite en réalité réaliser le casse du siècle : creuser un tunnel à partir de la cave de la maison jusqu'à un bateau accosté sur les berges du fleuve, qui abrite un important casino. Entouré de complices qu'il présente comme « ses musiciens » (en prétextant des répétitions de musique renaissance), le professeur découvre bientôt que sa logeuse s'avère être bien plus curieuse qu'il ne l'avait cru…

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Source et légende : Version française (VF) sur AlloDoublage[2]

Production[modifier | modifier le code]

Développement[modifier | modifier le code]

Ladykillers est un remake du film britannique Tueurs de dames (The Ladykillers) d'Alexander Mackendrick et sorti en 1955.

Ethan Coen raconte que : « Joel et moi avions adoré le film original. C'est une histoire redoutablement efficace qui offre un potentiel comique puissant. Nous l'avons épurée jusqu'à n'en garder que la structure principale, les rouages, et nous avons repensé tout le reste. Les spécificités des personnages et le cadre de l'action sont complètement différents de l'original[3] ». Son frère Joel Coen ajoute que : « L'idée de situer Ladykillers dans le Sud et de faire de la vieille dame une fervente de l’Église baptiste a été notre point de départ. Cela redéfinissait tout l'ensemble »[3].

Casting[modifier | modifier le code]

Irma P. Hall a été la première actrice auditionnée pour le rôle de Marva Munson. Elle pensait avoir raté son audition : « Je n'avais lu que quelques lignes, et puis nous avions commencé à parler. Je me suis dit qu'ils ne voulaient même pas m'entendre lire et que je n'aurais pas le rôle ! Je n'oublierai jamais ce sentiment de tristesse »[3].

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage a eu lien principalement à Natchez dans l'État du Mississippi. Le film a également été tourné dans les Universal Studios à Universal City en Californie et dans les New Deal Studios de Los Angeles[4].

Bande originale[modifier | modifier le code]

Music From the Motion Picture:
The Ladykillers

Bande originale par divers artistes
Sortie
Durée 61:50
Genre gospel, rap, blues
Producteur T-Bone Burnett
Label Sony Music Soundtrax, Columbia, DMZ
Critique

Bandes originales par les frères Coen

La bande originale est composée par Carter Burwell, qui a travaillé sur tous les films précédents des frères Coen excepté O'Brother. L'album commercialisé ne contient pas ses compositions mais une sélection de titres gospel, rap, blues. T-Bone Burnett produit la bande originale, comme il l'avait fait pour The Big Lebowski et O'Brother. Il explique le rapport des deux frères avec la musique : « Dans ce film comme dans O'Brother, les frères Coen ont fait de la musique un élément essentiel de la narration. La musique a toujours occupé une part importante dans leurs films, depuis le nettoyage des traces d'un meurtre au rythme de “It's the Same old Song” dans Sang pour sang, aux tyroliennes de Arizona Junior, en passant par la séquence de rêve humoristique de The Big Lebowski ou les témoignages d'un siècle de musique folk dans O'Brother... L'album de ce dernier film a fait renaître l'intérêt pour la musique folk, il s'est vendu à 7 millions d'exemplaires, ce qui en fait l'un des best-sellers de l'histoire de la musique de film[3] ».

Dans le film, on peut entendre le menuet - 3e mouvement du Quintette à cordes Op. 13 No. 5" de Luigi Boccherini que le groupe prétend jouer, en référence au film original.

Liste des titres de l'album
  1. "Come, Let Us Go Back to God" (The Soul Stirrers) – 2:50
  2. "Trouble of This World (Coming Home)" (Nappy Roots) – 3:48 (avec les chœurs de Rose Stone, Freddie Stone & Lisa Stone)
  3. "Let Your Light Shine on Me" (The Venice Four, Rose Stone & les chœurs de Abbot Kinney Lighthouse Choir) – 6:43
  4. "Another Day, Another Dollar" (Nappy Roots) – 3:48
  5. "Jesus I'll Never Forget" (The Soul Stirrers) – 2:36
  6. "Trouble in, Trouble Out" (Nappy Roots) – 4:04
  7. "Trouble of This World" (Bill Landford & The Landfordaires) – 2:45 (non présent dans le film)
  8. "Come, Let Us Go Back to God" (Donnie McClurkin) – 4:33
  9. "Weeping Mary" (Rosewell Sacred Harp Quartet) – 2:41
  10. "Sinners" (Little Brother) – 4:25
  11. "Troubled, Lord I'm Troubled" (Bill Landford & The Landfordaires) – 2:58
  12. "You Can't Hurry God" (Donnie McClurkin) – 2:26
  13. "Any Day Now" (The Soul Stirrers) – 2:28
  14. "Trouble of This World" (Rose Stone and the Venice Four and the Abbot Kinney Lighthouse Choir) – 2:55
  15. "A Christian's Plea" (Swan Silvertones) – 2:23
  16. "Let Your Light Shine on Me" (Blind Willie Johnson) – 3:07
  17. "Let the Light from the Lighthouse Shine on Me" (Rose Stone, the Venice Four & the Abbot Kinney Lighthouse Choir) – 1:42
  18. "Yes" (The Abbot Kinney Lighthouse Choir featuring Kristle Murden) – 5:29

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Clin d’œil[modifier | modifier le code]

  • Dans leur tout premier film, Sang pour Sang, les Frères Coen faisaient déjà référence à Tueurs de dames : avec la réplique « Qui a l'air stupide maintenant ? » lorsque le détective privé tire sur le propriétaire du bar. Dans Tueurs de dames, c'est une phrase culte à la fin du film[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Ladykillers est le 1er film des frères Coen dans lequel Ethan est officiellement crédité comme coréalisateur et dans lequel Joel est crédité comme producteur. Auparavant, ils n'avaient que l'un des deux postes au générique, bien qu'ils les occupaient tous les deux.
  2. Fiche de doublage VF du film sur AlloDoublage, consulté le 16 février 2013
  3. a, b, c, d et e « Secrets de tournage », sur AlloCiné.fr (consulté le 24 novembre 2013)
  4. (en) Lieux de tournage sur l’Internet Movie Database
  5. (en) Original Soundtrack - The Ladykillers - Allmusic.com.
  6. http://akas.imdb.com/title/tt0335245/awards

Liens externes[modifier | modifier le code]