Lady Gaga Fame

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fame.

Lady Gaga Fame

alt=Description de cette image, également commentée ci-après


Slogan : Inner beauty, utter liberation, empowerment [1].
Site internet : HausLaboratories.com

Information
Marque Haus Laboratories en association avec Coty
Lancement Japon : 1er août 2012

USA - Angleterre : 22 août 2012

Mondial : 1er septembre 2012
Créateur Lady Gaga
Égéries Lady Gaga
Composition inspiré de belladone,orchidée tigrée,abricot,safran,miel,encens.

Lady Gaga Fame (aussi désigné sous le nom de Fame) est le premier parfum conçu par l'artiste américaine Lady Gaga. Le parfum est annoncé pour le 1er septembre 2012, après une campagne de communication principalement réalisée sur le compte Twitter de la chanteuse.

Parfum[modifier | modifier le code]

Lady Gaga collabore avec des personnalités de l'industrie de la mode pour la création de Fame : le flacon est conçu avec la collaboration de Nick Knight[2].

Le parfum repose autour de trois accords principaux : l'ombre, la sensualité, et la lumière.[pas clair]

La structure du liquide est peu commune. En effet, celle-ci n’est pas pyramidale avec des notes de tête, de cœur et de fond. C’est une structure trampoline – les notes s’échappent à différents niveaux plutôt au hasard. Certains accords ressortent si on frotte, d’autres accords ressortiront plus tard. La propulsion est fortuite et ne sèche pas d’une manière linéaire classique. Les créateurs appellent ça le push-pull. Enfin, le parfum est censé adopter une odeur différente selon la personne qui le porte – comme la majorité des parfums[3].

La fragrance est composée de larmes de belladone, cœur broyé d'orchidée tigre, voile noir d'encens[pas clair], abricot écrasé, et des essences de safran et de miel. Il s'agit du premier parfum noir au monde qui devient transparent au contact de l'air[4] ; d'après un message posté par la chanteuse sur son compte Twitter, principal vecteur de publicité pour ce produit, puis relayé par les média[4], ce parfum est diffusé sous plusieurs versions[5]. Le parfum est complété par une gamme de produits dérivés tels qu'un savon noir, un gel douche et une lotion pour le corps[6].

Historique[modifier | modifier le code]

Développement[modifier | modifier le code]

En juillet 2010, le magazine britannique Marketing déclara que la chanteuse Lady Gaga aurait commencée à travailler sur un parfum « de type inhabituel » avec Coty, qui devrait sortir aux alentours de Noël de cette même année et serait accompagné par une grande campagne publicitaire[7]. « Je ne sais rien à propos de ce projet » déclara en même temps Steve Mormoris, vice président de Coty Beauty, « C'est une rumeur totalement fausse »[8]. Quelques mois plus tard, en septembre, Steve Mormoris annonça que la chanteuse avait convenue d'un accord de licence à long terme, lui permettant de sortir une gamme de parfums Coty sous son nom, dont le premier qui devait être dévoilé au printemps 2012[9]. En octobre 2010, le site internet TMZ reporta que la marque aurait été déposée pour le nom « Monster »[10], à l'usage spécifique et exclusif de la parfumerie[11].

Lady Gaga révèle en 2011 son projet de concevoir un parfum dans une interview pour une station de radio australienne. La chanteuse fait alors naître la rumeur selon laquelle son premier parfum sentira le sang et le sperme[10],[12], mais il sentira finalement, toujours selon la star, la « Expensive Hooker », en français : la « Prostituée de luxe ».

En juin 2012, Coty annonça dans un communiqué de presse que le parfum s'intitulera Lady Gaga Fame[13].

Commercialisation[modifier | modifier le code]

Préambule[modifier | modifier le code]

Aux États-Unis, il sera en vente dans 3 000 points de ventes — dont les enseignes Macy’s, Bloomingdale’s, Saks et Sephora — et dans environ 30 000 magasins au total sur 84 marchés mondiaux.Le parfum y sera introduit en premier dans ce que Steve Mormoris, vice-président du marketing de Coty Beauty, appelle les grands magasins à un étage (tels que Macy’s), suivi six mois plus tard par les magasins à deux étages comme Ulta et Sephora, dans la chaine de grands magasins J.C. Penney. Mormoris insiste sur le fait que le parfum « ne sera jamais un parfum grand public. »[6]

Sortie et promotion[modifier | modifier le code]

Le parfum sort en avant-première le 1er août au Japon[14] et dans les magasins Macy's le 22 août[1]. Lady Gaga Fame est commercialisé internationalement le 1er septembre 2012 par Haus Laboratories en association avec Coty[13]. La campagne publicitaire est dirigée et photographiée par Steven Klein[13]. Le 17 juillet 2012, Lady Gaga dévoile la première affiche promotionnelle de son parfum via son compte Twitter et son réseau social, LittleMonster.com. L'affiche a été créée par Steven Klein[15].

Le 23 septembre 2012, la star se rend dans un magasin Sephora sur les Champs-Élysées[16], à Paris, pour la promotion de son parfum[17], puis chez Harrods, à Londres, au mois d'octobre[18].

Selon un message de la chanteuse posté sur son compte Twitter, le parfum Fame serait la deuxième vente de parfum la plus rapide, avec six millions de bouteilles vendues en une semaine, après Coco de Chanel[19].

Vidéo promotionnelle[modifier | modifier le code]

Le 18 juillet, elle publie, toujours sur son réseau social, un film nommé Formulation réalisé par la Haus Laboratories montrant la fabrication et les constituants de Fame. Le 26 juillet elle publie dans les mêmes conditions un second film nommé The Source. Le 14 août 2012, Gaga dévoile une bande-annonce de 30 secondes de la publicité pour Lady Gaga Fame, utilisant sa chanson Scheiße en tant que musique de fond. Le 23 août 2012, un jour après le lancement du parfum chez Macy's, Lady Gaga dévoila un deuxième spot publicitaire. Plus tard le même jour, un troisième spot a cette fois-ci été diffusé à la télévision.

La publicité complète de plus de 5 minutes a été dévoilé en avant-première le 13 septembre 2012 au musée Solomon R. Guggenheim à New York[20] et a été mise en ligne le même jour sur Littlemonsters.com. Le spot a été réalisé par Steven Klein, qui a précédemment réalisé le clip pour la chanson Alejandro de Lady Gaga.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Lady Gaga - Celebrity Scents », Macy's (consulté le 9 septembre 2012).
  2. (en) http://massnewsmedia.com/entertainment/6647/lady-gagas-fragrance-fame-due-out-in-september/
  3. (en) http://www.wwd.com/beauty-industry-news/people/a-new-spin-on-lady-gagas-fame-6076895?full=true
  4. a et b Relaxnews, « Première image de la campagne du parfum de Lady Gaga », sur teleobs.nouvelobs.com, Le Nouvel Observateur,‎ 17 juillet 2012 (consulté le 31 décembre 2012) : « En début de mois, la chanteuse avait déjà utilisé Twitter pour annoncer[…] »
  5. Relaxnews, « Lady Gaga parle de son nouveau parfum sur Twitter », sur teleobs.nouvelobs.com, Le Nouvel Observateur,‎ 9 juillet 2012 (consulté le 31 décembre 2012) : « Elle a décrit ses deux nouveaux parfums sur le réseau social »
  6. a et b traduction d'un article de Women’s Wear Daily sur gagavision.net, le 27 juillet 2012.
  7. (en) Amy Odell, « Lady Gaga Rumored to Be Working on a Fragrance », sur nymag.com, New York Media LLC,‎ 13 juillet 2010 (consulté le 9 juillet 2012).
  8. (en) « Coty Denies Lady Gaga Scent Deal… Selfridges Says Sorry… », Women's Wear Daily, Condé Nast Publications,‎ 15 juillet 2010 (consulté le 9 juillet 2012).
  9. (en) Pete Born, « Lady Gaga Signs Beauty Deal », Women's Wear Daily, Condé Nast Publications,‎ 12 juillet 2010 (consulté le 9 juillet 2012).
  10. a et b (en) Deborah Arthurs, « Lady Gaga's fragrance to smell like 'an expensive hooker'... and will it be called Monster? », sur dailymail.co.uk,‎ 18 novembre 2011 (consulté le 31 décembre 2012)
  11. (en) « Lady Gaga -- Smell Like a Monster », TMZ,‎ 9 octobre 2010 (consulté le 9 juillet 2012).
  12. Clément Ghys, « Un parfum de «sang et de sperme» pour Lady Gaga », Musique, sur next.liberation.fr, Libération,‎ 27 janvier 2011 (consulté le 30 décembre 2012) : « les effluves de celui de Lady Gaga ne seront ni florales, ni girly. »
  13. a, b et c (en) « Lady Gaga To Launch LADY GAGA FAME, The First Fragrance From Haus Laboratories », PR Newswire, Coty,‎ 14 juin 2012 (consulté le 9 juillet 2012).
  14. http://gagavision.net/2012/lancement-de-fame-au-japon/
  15. « Première image de la campagne du parfum de Lady Gaga », sur le site rtl.be, le 17 juillet 2012. Consulté le 28 novembre 2012.
  16. (en) Charlotte Cowles, « This Is How Lady Gaga Casually Makes Her Way to Sephora », The Cut, sur nymag.com, New York Magazine,‎ 24 septembre 2012 (consulté le 30 décembre 2012) : « a parade down the Champs-Elysees […] to promote her new fragrance at Sephora »
  17. « Lady Gaga fait une apparition chez Sephora », sur le site gala.fr, par Hélène Guinhut, le 23 septembre 2012. Consulté le 28 novembre 2012.
  18. http://www.harrods.com/content/the-store/news-events/2012/august/win-an-evening-with-lady-gaga/
  19. http://www.nme.com/news/lady-gaga/66269
  20. Sipa, « Lady Gaga lance son parfum en se faisant tatouer », sur tempsreel.nouvelobs.com, Le Nouvel Observateur,‎ 14 septembre 2012 (consulté le 31 décembre 2012) : « Le parfum a été lancé lors d'une soirée au musée Guggenheim »

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :