Ladoix-Serrigny

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ladoix-Serrigny
Eglise de Ladoix-Serrigny
Eglise de Ladoix-Serrigny
Blason de Ladoix-Serrigny
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne
Département Côte-d'Or
Arrondissement Beaune
Canton Beaune-Sud
Intercommunalité Beaune Côte et Sud
Maire
Mandat
Vincent Lucotte
2014-2020
Code postal 21550
Code commune 21606
Démographie
Population
municipale
1 836 hab. (2011)
Densité 74 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 04′ 01″ N 4° 53′ 15″ E / 47.0669444444, 4.887547° 04′ 01″ Nord 4° 53′ 15″ Est / 47.0669444444, 4.8875  
Altitude Min. 197 m – Max. 360 m
Superficie 24,96 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Ladoix-Serrigny

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Ladoix-Serrigny

Ladoix-Serrigny est une commune française située dans le département de la Côte-d'Or en région Bourgogne.

(À noter que l'appellation "Ladoix-Serrigny" n'existe que depuis 1988, la commune était auparavant dénommée "Serrigny", et bien avant encore "La Doiz de Sarrigny").

Géographie[modifier | modifier le code]

Commune de l'aire urbaine de Beaune située dans le vignoble de Bourgogne Côte de Beaune.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Pernand-Vergelesses Magny-lès-Villers Corgoloin Rose des vents
Aloxe-Corton
Chorey-les-Beaune
N Villy-le-Moutier
O    Ladoix-Serrigny    E
S
Vignoles Ruffey-lès-Beaune

Histoire[modifier | modifier le code]

Tout sur Ladoix ici: http://www.youtube.com/watch?v=sIUgaTypaSk

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Blasonnement :
« De gueules à deux clés d’argent passées en sautoir accompagnées en pal d’une croix triple d’or ».

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2014 2020 Vincent Lucotte    
2001 2014 Aimé Vuittenez    
Les données manquantes sont à compléter.

La commune fait partie de la communauté d'agglomération Beaune Côte et Sud.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 1 836 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1836 1841 1846 1851 1856
953 1 048 1 138 1 048 1 264 1 258 1 344 1 323 1 334
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
1 300 1 379 1 415 1 450 1 389 1 338 1 192 1 204 1 234
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
1 272 1 212 958 1 001 1 049 1 002 968 1 042 1 012
1968 1975 1982 1990 1999 2005 2006 2010 2011
1 106 1 139 1 311 1 549 1 618 1 710 1 709 1 805 1 836
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[1] puis Insee à partir de 2004[2].)
Histogramme de l'évolution démographique


Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Château[modifier | modifier le code]

Il y a deux château à Serrigny l'ancien, et le nouveau qui est beaucoup plus récent. Le nouveau château appartient désormais a un propriétaire belge sans lien avec les familles l'ayant possédé.

Chapelle Notre-Dame du Chemin[modifier | modifier le code]

On trouve également une église datant de 1512 à proximité du château, ainsi qu'une chapelle.
Cette chapelle dédiée à Notre-Dame du Chemin, domine le village de Ladoix-Serrigny et est située en bordure de la grande route reliant Chalon-sur-Saône à Langres au pied des coteaux du vignoble de Corton. Cet édifice est composé de deux parties, une première chapelle construite au XIe siècle et une chapelle construite au XVe siècle. Une partie de style roman et une partie de style gothique se trouvent ainsi accolées pour former aujourd'hui une seule et même chapelle. Il faut également savoir que la chapelle gothique est due en partie au mécénat du duc de Bourgogne Philippe le Bon. Il semblerait que la chapelle gothique était vouée à remplacer la chapelle romane mais les travaux furent arrêtés à mi-chemin au moment où la nef gothique rencontre le chœur roman dont l'abside et ses absidioles ont été détruites à ce moment-là.
En outre, l'occupation du site et sa fréquentation en tant que lieu de culte aussi bien païen que chrétien semble remonter bien avant le XIe siècle comme en témoigne le puits celtique qui se trouve devant la chapelle. Un culte des eaux ainsi que la pratique d'un culte dit « à répit » semblent avoir été à l'origine des ferveurs qui développèrent le site.
D'autre part, la chapelle Notre-Dame du Chemin a été vendue comme bien national à la Révolution française. Elle fut donc habitée, partagée entre plusieurs familles et même utilisée comme grenier. La partie romane a ainsi été habitée jusqu'au début du XXe siècle tandis que la partie gothique fut rachetée et restaurée à la fin du XIXe siècle.
Cette chapelle fut inscrite le 6 novembre 1985 à l’Inventaire supplémentaire des monuments historiques.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Vignoble[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Ladoix (AOC).

Vie locale[modifier | modifier le code]

La vie associative est très présente. Parmi les 16 associations enregistrées sur la commune, le foyer rural compte près de 500 adhérents répartis dans une vingtaine de sections (danse, théâtre, informatique, tennis, art floral...).

Enseignement[modifier | modifier le code]

La commune dispose de deux écoles : une école maternelle accueillant une centaine d'élèves, et une école primaire accueillant environ 170 élèves.

Festivités[modifier | modifier le code]

  • Balade Gourmande le premier week-end de juillet. Cette dernière permet de faire connaître les vignerons du village et leurs vins. Elle regroupe chaque année plus de 3000 personnes.
  • Fête de la Saint-Vincent locale (chaque année) et Fête de la Saint-Vincent tournante (en 1984).

Jumelages[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  2. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2005, 2006, 2010, 2011


Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :