Lactarius lignyotus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Lactaire velours

Lactarius lignyotus

Description de cette image, également commentée ci-après

Lactaire couleur de suie

Classification
Règne Fungi
Division Basidiomycota
Classe Agaricomycetes
Ordre Russulales
Famille Russulaceae
Genre Lactarius

Nom binominal

Lactarius lignyotus
Fr. 1857

Lactarius lignyotus ou Lactaire velours[1] ou Lactaire couleur de suie[réf. nécessaire], est un champignon basidiomycète de la famille des russulacées. Son épithète latine signifie "cendré". Il est réputé être un des meilleurs lactaires.

Description[modifier | modifier le code]

  • Chapeau 3 à 7-8 cm, convexe puis étalé et déprimé autour d'un petit mamelon. Cuticule mate, veloutée, brun bistre, non zonée contrairement à beaucoup de lactaires mais légèrement froncée radialement ; marge mince, enroulée au début, concolore.
  • Lames inégales, fourchues, décurrentes, blanches virant ocre clair par les spores vers la fin et rougissant aux endroits lésés.
  • Pied 4 à 8 cm, de la couleur du chapeau, resserré et plissé, voire alvéolé, au sommet.
  • Chair blanche, rougissant un peu à l'air, mince, cassante comme celle des russulacées mais cotonneuse et élastique. Lait blanc, aqueux, virant lentement couleur brique sur la chair. Saveur et odeur faibles.

Écologie[modifier | modifier le code]

Le lactaire couleur de suie vient à l'automne, en moyenne montagne, sur terrains acides et notamment dans les sapinières. Vosges et Forêt-Noire sont notamment ses lieux de prédilection, on peut l'y trouver en troupes nombreuses.

Comestibilité[modifier | modifier le code]

Il est réputé plus savoureux que les lactaires sanguins (sanguifluus, deliciosus, salmonicolor etc.) et serait donc la meilleure espèce du genre.

Espèces proches et risques de confusion[modifier | modifier le code]

Il ne peut guère se confondre, sans grand risque, qu'avec des espèces proches comme Lactarius picinus ou Lactarius fuliginus, dont les lames sont plus jaunes, mais se reconnaît facilement à son habitat, au contraste (rare chez les lactaires) entre le chapeau brun foncé et les lames blanches ainsi qu'à son pied plissé au sommet.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources et liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :