Lactarium

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un lactarium est un centre de collecte, traitement et distribution de lait maternel.

Cette collecte permet d'alimenter des bébés qui n'ont pas la possibilité d'être allaités par leur mère et qui font, parfois, une intolérance au lait artificiel.

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

France[modifier | modifier le code]

Les lactariums fonctionnent sur la base de dons gratuits de lait maternel.

Le lait maternel est collecté au domicile de la mère (qui allaite son enfant, c'est impératif) par une collectrice, qui fournit les contenants (biberons en verre ou en matières plastiques) pour la collecte.

Avant toute utilisation de ses dons, la donneuse doit remplir un questionnaire de santé et doit effectuer des tests sanguins dont celui du VIH.

Le lactarium traite le lait de façon rigoureuse en termes de qualité et de sécurité afin qu'il soit indemne de tout germe.

Le lait est distribué aux prématurés ou autres bébés en ayant besoin, après qu'un médecin a établi une ordonnance (comme pour un médicament).

L'arrêté du 18 mars 2009, paru au JO le 24 mars 2009, stipule que le litre de lait maternel frais ou congelé coûte 80 €, les 100 g de lait lyophilisé sont vendus 133 € ; il faut savoir que le prix de revient avoisine les 140 €, en raison des coûts de son traitement par le lactarium.

Le don de lait de mère à mère relève des lois sur les produits du corps humain (son commerce est strictement interdit), et de la vie privée. Il est recommandé de s'informer complètement sur les avantages et les risques qu'il comporte avant de choisir cette solution pour son enfant.

La plupart des lactariums français sont en déficit financier en raison du faible taux d'allaitement en France, et du manque de donneuses, mais surtout en raison du prix de vente trop bas par rapport au prix de revient.

Il faut savoir que les lactariums publics bénéficient d'aides de l'état (MIG), représentant environ 110 € le litre, d'où un prix de vente moyen d'environ 190 € pour le public, (tous les lactariums n’ayant pas les mêmes MIG), alors que le privé (Marmande) qui lyophilise le lait, avec tous les avantages que cela comporte pour le produit final (transport, chaine du froid, manipulation tant à l'hôpital, qu'au domicile…), ne peut le vendre que 133 €[réf. nécessaire]

Le lait maternel pour qui ?[modifier | modifier le code]

Le lait maternel convient à tout nouveau-né mais particulièrement

Le recueil[modifier | modifier le code]

Le matériel (biberons, tire-lait manuels ou électriques) est mis à la disposition des donneuses.

La stérilisation du matériel doit être rigoureuse.

Pour une bonne conservation, refroidir le lait dès qu'il est recueilli.

Le transport[modifier | modifier le code]

La collectrice entrepose les biberons à son domicile dans un congélateur.

Elles sont 20 collectrices qui sillonnent les 16 départements de collecte, en parcourant 600 000 km par an et effectuant 10 500 visites en maternité et 43 000 visites à domicile[réf. nécessaire].

Le transport se fait en véhicule réfrigéré.

Identification et quarantaine[modifier | modifier le code]

Au passage de la collectrice, chaque don est identifié et étiqueté avec un code barre.

À leur arrivée au lactarium, tous les dons sont saisis en informatique.

Le lait est entreposé en chambre froide à -30 °C en attente des résultats sérologiques.

Adresses de lactariums[modifier | modifier le code]

Vous pourrez retrouver les adresses des lactariums français ici : http://sdp.perinat-france.org/ADLF/lactariums_adlf.php (Association Des Lactariums de France)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]