Lacey Baldwin Smith

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Smith.

Lacey Baldwin Smith, né en 1922 à Princeton dans le New Jersey et mort le 8 septembre 2013 à Greensboro dans le Vermont, est un historien et un auteur américain, spécialisé sur l'étude de l'Histoire de l'Angleterre au XVIe siècle[1].

Smith est l'auteur de nombreux ouvrages, avec parmi ceux-ci, Henry VIII: The Mask of Royalty en 1973 et Anne Boleyn: The Queen of Controversy en 2013.

Il enseigne l'histoire à l'Université de Princeton, au Massachusetts Institute of Technology et à l'Université Northwestern de Chicago, où il exerce ses fonctions entre 1955 et 1993[1].

Il est élu membre de la Royal Society of Literature en 1972[1].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Tudor Prelates and Politics, 1536-1558 (Princeton Studies in History. vol. 8.) (1953)
  • Catherine Howard: A Tudor Tragedy
  • The Elizabethan Epic (1966)
  • The Horizon Book of the Elizabethan World (1966; Reprinted as The Elizabethan World, 1973)
  • Henry VIII: The Mask of Royalty (1973)
  • Elizabeth Tudor: Portrait of a Queen (1976)
  • Dimensions of the Holocaust - A series of lectures presented at Northwestern University and coordinated by the Department of History by Elie Wiesel and Lacey Baldwin Smith (1983)
  • Treason in Tudor England: Politics & Paranoia (1986)
  • Fools, Martyrs. Traitors: The Story of Martyrdom in the Western World (1997)
  • English History Made Brief, Irreverent and Pleasurable (2007)
  • This Realm of England 1399-1688
  • Anne Boleyn: The Queen of Controversy (2013)

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en)Biographie Lacey Baldwin Smith Burlington free press, 15 septembre 2013