Lac de Pareloup

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lac de Pareloup
Image illustrative de l'article Lac de Pareloup
Administration
Pays Drapeau de la France France
Géographie
Coordonnées 44° 12′ 19″ N 2° 45′ 26″ E / 44.20528, 2.75722 ()44° 12′ 19″ Nord 2° 45′ 26″ Est / 44.20528, 2.75722 ()  
Type Lac de barrage
Superficie 12 km2
Altitude 805 m
Hydrographie
Émissaire(s) Le Vioulou

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Lac de Pareloup

Le lac de Pareloup ou retenue de Pareloup se trouve dans l'Aveyron, entre Rodez et Millau sur le plateau du Lévézou à 805 m d'altitude.

D'une superficie d'environ 1 290 hectares, c'est une retenue artificielle résultant de la construction du barrage de Pareloup par EDF dans les années 1950.

Elle est prisée des pêcheurs et des estivants pour les nombreuses activités (baignade, bateau et pêche) qui s'y pratiquent, qui ne sont pas sans poser quelques problèmes environnementaux.

Les îles.
Le lac de Pareloup.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le lac de Pareloup est la 5e plus grande retenue d'eau artificielle de France et la deuxième du sud de la France. Il appartient à la région des monts et lacs du Lévézou, lieux à vocation agricoles notamment d'élevage bovins comme tout l'Aveyron et dans une certaine mesure touristique.

Les rives de la retenue sont très découpées (130 km) et dégagent de nombreuses péninsules et deux îles (au large de la presqu'île de Routaboul et Le Coutal).

Étant dans une cuvette, des côtes généralement peu escarpées dégagent de vastes plages sableuses ou vaseuses qui font parfois (lorsque le marnage est à son minima) plusieurs dizaines de mètres de large.

Le Lac de Pareloup se trouve dans un couloir aérien desservant l'Aéroport de Rodez-Aveyron. Ainsi, nombreux sont les appareils effectuant leurs rotations afin de s'incliner face à une des pistes de l'aéroport au niveau de ce secteur.

La retenue de Pareloup vu du ciel.

Histoire[modifier | modifier le code]

Lac de Pareloup vers Salles-Curan.

Construit dans les années 1950[1], le barrage a créé une retenue qui a noyé la cuvette appelée « la cuvette du Vioulou ». Des fermes (Caussanel) et des moulins y furent engloutis.

Le complexe de plusieurs barrages EDF sur la région du Lévézou

Depuis le début des années 1980, le tourisme s'intensifie et l'été les estivants font tripler la population: nombreux campings, résidences secondaires, hôtels, activités nautiques motorisées ou pas, patrimoine bâti et naturel diversifiés ...

En 1993, la vidange de la retenue (la première depuis 1961) a permis de remettre à jour de nombreux vestiges. Le plus connu est le « pont des 15 arches » sur lequel passe une route ancienne de Pont-de-Salars à Salles-Curan pour traverser le Vioulou. Ce pont bien que noyé pendant quarante ans était encore intact. La présence de vestiges archéologiques, comme la voie romaine (Caussanel) et des outils préhistoriques, donne au lieu un intérêt particulier.

La vidange a permis grâce à une retenue de déterminer la composition piscicole du lac: 15 espèces de poissons ont été identifiés, en majorité du gardon (45 %), de la brème (36 %), du brochet (5,5 %), du sandre (5,16 %) et de la perche commune (5,16 %)[2].

Motomarine en action.

Aménagements[modifier | modifier le code]

Le lac est prisé des touristes, et les politiques locales d'aménagement du territoire ont développé l'activité touristique en y créant de nombreuses infrastructures. Les routes qui longent plus ou moins les rives desservent deux plages publiques (Notre-Dame-d'Aures-Pareloup, commune d'Arvieu et Vernhes, commune de Salles-Curan), trois ports (Notre-Dame-d'Aures-Pareloup, Vernhes et Salles-Curan), des campings innombrables et centres nautiques. Bien que les plages publiques soit surveillées par des sauveteurs, nombreux sont les estivants qui préfèrent les plages comme celle du Caussanel ou de Saint-Martin des Faux.

Bourgs alentours[modifier | modifier le code]

Le lac n'est pas trop isolé. Deux bourgades sont situées non loin de là :

Salles-Curan.

Des villages sont situés à proximité:

De nombreuses résidences secondaires ont été bâties aux alentours du lac.

Genêts au bord du lac.

Pages connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]