Lac de Lavaud-Gelade

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lac de Lavaud-Gelade
Image illustrative de l'article Lac de Lavaud-Gelade
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Subdivision Limousin
Coordonnées 45° 50′ 41″ N 1° 57′ 49″ E / 45.844604, 1.96353445° 50′ 41″ Nord 1° 57′ 49″ Est / 45.844604, 1.963534  
Cours d'eau Taurion
Objectifs et impacts
Vocation Alimentation en eau du lac de Vassivière
Date du début des travaux 1941
Date de mise en service 1943
Barrage
Type Terre homogène
Hauteur du barrage (lit de rivière) 20,5 m
Hauteur du barrage (fondation barrage) 21 m
Longueur du barrage 250 m
Épaisseur du barrage (au sommet) 6,5 m
Épaisseur du barrage (à la base) 83,75 m
Réservoir
Altitude du réservoir 675 m
Volume du réservoir 21,4 millions de m3
Surface du réservoir 300 ha

Géolocalisation sur la carte : Creuse

(Voir situation sur carte : Creuse)
Lac de Lavaud-Gelade

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Lac de Lavaud-Gelade

Le lac de Lavaud-Gelade est un lac artificiel français situé en région Limousin, sur les communes de Royère-de-Vassivière, Saint-Marc-à-Loubaud et de Gentioux-Pigerolles dans la Creuse. D'une surface de 285 hectares, il est alimenté par le Thaurion. Le lac est situé dans un site inscrit depuis le 24 décembre 1980.

Origine[modifier | modifier le code]

Le lac de Lavaud-Gelade a été créé entre 1941 et 1943 en prévisions d'une réserve d'eau pour alimenter, avec une canalisation souterraine, à partir de 1950 le lac de Vassivière en fonction des besoins en eau de celui-ci. Le lac recouvre le village de Lavaud-Gelade. Des maisons des bâtiment y ont été ensevelie.

Données physiques[1][modifier | modifier le code]

  • Le barrage

Le barrage de retenue est constitué de terre avec une fondation en granulites. La hauteur par rapport au terrain est de 20,50 m et de 21 m, fondations comprises. L'épaisseur du barrage en crête est de 6,5 mètres et en pied de 83,75 mètres. Le fruit est de 1,5 en amont et en aval. Le volume des terres est de 100 000 m3. La crête est à une hauteur de 676,50 NGF.

Le barrage
  • L'hydrologie

La surface du lac est de 285 hectares avec un bassin versant de 46 km2. Le volume d'eau stocké est de 21,4 hm3. Le débit de prise est de 4 m3/s avec un débit possible en cas de crues de 75 m3/s.

  • Le climat

La Creuse est soumise à un climat océanique plus ou moins dégradé à l'image de son relief qui varie de 200 à 900 m du nord au sud.

Pour le plateau de Millevaches où est situé le lac de Lavaud-Gelade, c'est un climat humide dégradé par des reliefs de moyenne montagne qui sont le premier obstacle aux perturbations venant de l'Atlantique. Les précipitations sont très abondantes, avec une moyenne pluviométrique à Royère-de-Vassivière de 1 550 mm/an[2]. Les chutes de neige sont significatives et tiennent au sol. Les températures basses sont régies par le relief. La moyenne annuelle journalière est de 8° centigrade. Le plateau connaît néanmoins de belles journées tièdes (grâce à une inversion de température), alors qu'elles sont médiocres ailleurs dans les vallées[3].

  • L'environnement du lac évolue comme l'ensemble du paysage du plateau de Millevaches. Les landes disparaissent peu à peu au profit des plantations de résineux. L'agriculture est en déclin laissant les prairies envahies par des friches.

Historique[modifier | modifier le code]

Au XVIIe siècle, les registres paroissiaux portent "LAVAUD DE GELEE" comme orthographe pour le village voisin du lac.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références