Lac de Lamoura

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lac de Lamoura
Vue sur le lac au printemps
Vue sur le lac au printemps
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Franche-Comté
Département Jura
Géographie
Coordonnées 46° 23′ 42″ N 5° 58′ 55″ E / 46.395, 5.98194 ()46° 23′ 42″ Nord 5° 58′ 55″ Est / 46.395, 5.98194 ()  [1]
Type Glaciaire
Origine Morainique
Superficie 4,4 ha
Longueur 394 m
Largeur 123 m
Altitude 1 156 m
Profondeur
 · Maximale
 
7 m
Hydrographie
Bassin versant 157 km2(Bassin versant du Tacon auquel appartient le lac)
Alimentation Bief Froid
Émissaire(s) Ruisseau de Chapy et deux gouffres
Divers
Peuplement piscicole Brochet, Truite fario
Peuplement avifaune Héron cendré, Grenouille rousse, Canard colvert...

Géolocalisation sur la carte : Franche-Comté

(Voir situation sur carte : Franche-Comté)
Lac de Lamoura

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Lac de Lamoura

Le lac de Lamoura est un lac glaciaire français situé dans le massif du Jura et dans le département homonyme.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Le lac de Lamoura est situé sur la commune de Lamoura, dans le Haut-Jura, au pied de l'anticlinal de la forêt du Massacre situé à l'est. Le village de Lamoura est à moins d'1 km à l'ouest du lac[1]. Le lac est niché à l'extrémité sud de la petite gouttière synclinale de la Combe du Lac, longue de 10 km et axée dans un sens nord-est/sud-ouest. Cette combe est composée de roches du Crétacé et de matériel morainique[2]. Son altitude de 1 156 m en fait le lac le plus élevé du Jura[3].

L'environnement géologique du lac est composé de débris glaciaires situés au fond de la combe et de calcaires du Crétacé et du Jurassique composants les collines et montagnes aux alentours du lac[2].

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Le lac est alimenté par le Bief Froid situé au nord-est. Les eaux du lac sont évacuées par infiltration dans le sol et par des pertes, dont les entrées sont deux gouffres situés sur la rive nord-ouest du lac, et rejaillissent par des résurgences situées dans le cirque des Foules (Bief des Foules) et au hameau de Montbrilland dans la vallée du Flumen pour rejoindre ce dernier. L'évacuation est aussi effectuée par le Ruisseau de Chapy qui suit le sens de la combe vers le sud-ouest pour rejoindre le Flumen sous le Chapeau de Gendarme[1],[4].

Formation[modifier | modifier le code]

La gouttière synclinale où est situé le lac fut formée lors du plissement du massif jurassien, durant le Miocène (- 11 Ma). Le lac de Lamoura fut formé lors de la glaciation de Würm (115 000 BP à 10 000 BP). Le retrait du glacier jurassien würmien a provoqué l'apparition d'un bourrelet chargé de débris glaciaires, une moraine, au fond de la vallée, provoquant ainsi un barrage naturel qui a formé le lac. Les dépôts glaciaires de la combe, quant à eux, provoquèrent une couche de sédiments imperméable qui permit le stockage de l'eau et réduisit les infiltrations par le sol à travers les calcaires[4].

Nature[modifier | modifier le code]

Faune[modifier | modifier le code]

La faune aquatique du lac est composée du brochet, de la truite fario et de la grenouille rousse. La présence de ces trois espèces démontre la qualité biologique du lac. On trouve aussi la présence d'une libellule très rare en France, dont la présence en Franche-Comté a été relevée sur deux sites uniquement, la leucorrhine à front blanc[3].

Dans le ciel et sur les eaux du lac, ce sont le héron cendré, la foulque macroule, la grèbe huppé, le canard colvert et le crapaud commun qui sont présents[4].

Flore[modifier | modifier le code]

La flore aquatique du lac est très diverse ; l'algue chara major, qui se forme dans les fonds aquatiques pour former une prairie inondée, s'y développe bien. Cette flore est aussi composée de buxbaumie verte, de laiche élevée, de prêle, de nénuphar à fleur jaune et de potamot allongé[4]. À l'extrémité nord du lac, se situe un bas-marais composé d'épicéas, de bouleaux et de pins à crochets. Dans le fond de la combe, autour du lac, pas moins de sept tourbières ont été recensées[3].

Réserve Natura 2000[modifier | modifier le code]

Le lac de Lamoura est situé dans le site Natura 2000 « La Combe du Lac ». Ce site a une superficie de 142 ha dans un intervalle d'altitude variant entre 1 149 et 1 240 m. En décembre 1998, il a été proposé comme Site d'Importance Communautaire (SIC). Il représente une zone humide d'altitude caractéristique du massif jurassien bien préservée[3].

Sport[modifier | modifier le code]

Il est possible de faire le tour du lac, à vélo ou à pied, par un chemin aménagé long de 2 km. La combe du lac est également le départ de la course de ski de fond de la Transjurassienne. Le lac est situé dans le domaine de la station aux quatre villages, dont fait partie Lamoura, et il est possible de pratiquer du ski de fond, du ski alpin ou de la randonnée en raquette.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. a, b et c Cartes IGN consultées sur Géoportail.
  2. a et b Carte géologique de la France consultée sur InfoTerre.
  3. a, b, c et d Réserve naturelle sur le site de Natura 2000.
  4. a, b, c et d Le lac sur le site Racines Comtoises.