Lac d'Inkwil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lac d'Inkwil
Vue du lac
Vue du lac
Administration
Pays Suisse
Cantons Berne et Soleure
Communes Inkwil et Bolken
Géographie
Coordonnées 47° 11′ 54″ N 7° 39′ 44″ E / 47.198217, 7.662309 ()47° 11′ 54″ Nord 7° 39′ 44″ Est / 47.198217, 7.662309 ()  
Superficie 10,16 km2
Longueur 500 m
Largeur 300 m
Altitude 461,2 m
Profondeur
 · Maximale
 · Moyenne
 
6 m
2,9 m
Hydrographie
Émissaire(s) Seebach

Géolocalisation sur la carte : canton de Soleure

(Voir situation sur carte : canton de Soleure)
Blue pog.svg

Géolocalisation sur la carte : canton de Berne

(Voir situation sur carte : canton de Berne)
Blue pog.svg

Géolocalisation sur la carte : Suisse

(Voir situation sur carte : Suisse)
Blue pog.svg

Le lac d'Inkwil, appelé en allemand Inkwilersee, est un petit lac situé à la frontière entre les cantons de Berne et de Soleure, en Suisse.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le lac, ses deux îles et ses environs font l'objet d'une colonie lacustre depuis l'âge du Néolithique jusqu'au Moyen Âge[1]. Cette colonie a été fouillée à plusieurs reprises, et en particulier en 2007. La frontière entre les cantons de Berne et de Soleure passe par le milieu du lac et par l'île d'Inseli, la plus grande des deux. Avant de prendre son nom actuel, le lac était appelé Bolkensee et appartenait entièrement à la commune de Bolken.

À plusieurs reprises, les poissons peuplant le lac ont été victimes de la chutes des températures qui, suite à la faible profondeur du lac, provoque un rapide brassage des eaux. En 2009, puis en 2012, se sont ainsi plus d'une tonne et demi de poissons qui ont été sortis morts du lac[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Anne-Marie Dubler, « Inkwil » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne, version du 8 mai 2008.
  2. ATS, « Lac d’Inkwil : les poissons surpris par la chute des températures », 24 Heures,‎ 30 août 2011 (lire en ligne)

Source[modifier | modifier le code]