Lac Utopia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Baker.
Lac Utopia
Le lac Utopia vu de la rive sud.
Le lac Utopia vu de la rive sud.
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Subdivision Drapeau du Nouveau-Brunswick Nouveau-Brunswick
Géographie
Coordonnées 45° 10′ 11″ N 66° 47′ 40″ O / 45.169805, -66.7945645° 10′ 11″ Nord 66° 47′ 40″ Ouest / 45.169805, -66.79456  [1]
Longueur 7 km
Largeur 2,8 km

Géolocalisation sur la carte : Canada

(Voir situation sur carte : Canada)
Lac Utopia

Géolocalisation sur la carte : Nouveau-Brunswick

(Voir situation sur carte : Nouveau-Brunswick)
Lac Utopia

Le lac Utopia est un lac situé dans le comté de Charlotte, au sud-ouest du Nouveau-Brunswick (Canada). Son émissaire est le chenal The Canal, qui se déverse à l'ouest dans la rivière Magaguadavic.

Légende[modifier | modifier le code]

Le lac est l'objet d'une légende très ancienne, datant de l'époque malécite. Selon la légende, le lac abriterait une créature lacustre nommée Vieux Ned (Old Ned en anglais), dont la longueur serait comprise entre 12 et 15 mètres et qui aurait été observée à plusieurs reprises, surtout près de l'île Cannonball[2].

Granite[modifier | modifier le code]

Le médaillon du lac Utopia, découvert en 1862, a vraisemblablement été taillé en granite durant l'expédition de Pierre Dugua de Mons en 1604 et représenterait le portrait d'un chef amérindien allié de l'explorateur; le médaillon est exposé au Musée du Nouveau-Brunswick[3]. L'exploitation industrielle du granite commence en 1872, lorsque l'artiste new-yorkais Charles Ward fonde la The Bay of Fundy Red Granite Company. La roche, extraite sur les berges du lac et les environs, est transformée à Saint-George, qui compte six usines destinées à cette activité en 1890[4]. Les entreprises de la région doivent toutefois faire face à la compétition européenne et la dernière carrière ferme ses portes en 1953[4]. Le granite extrait sur place est typiquement rouge vif mais il en existe d'autres teintes[4]. Il était reconnu pour sa qualité supérieure et fut utilisé pour la construction de nombreux monuments et de certains bâtiments[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Lake Utopia », Toponymie du Canada, sur Ressources naturelles Canada (consulté le 1 septembre 2011)
  2. (en) Nicholas Guitard, « Second Falls », sur Waterfalls of New Brunswick (consulté le 1 septembre 2011)
  3. (en) « Historical Notes », sur Ville de Saint-George (consulté le 1er septembre 2011)http://www.town.stgeorge.nb.ca/about.html
  4. a, b, c et d (en) « Granite », sur Ville de Saint-George (consulté le 1er septembre 2011)http://www.town.stgeorge.nb.ca/about.html

Voir aussi[modifier | modifier le code]