Lac Supérieur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Lac Superieur)
Aller à : navigation, rechercher
Lac Supérieur
Image illustrative de l'article Lac Supérieur
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada,

Drapeau des États-Unis États-Unis

Géographie
Coordonnées 47° 42′ N 87° 30′ O / 47.7, -87.547° 42′ Nord 87° 30′ Ouest / 47.7, -87.5  
Type Lac d'eau douce
Superficie 82 350 km2
Longueur 563 km
Largeur 257 km
Altitude 183 m
Profondeur
 · Maximale
 · Moyenne
 
406 m
149 m
Volume 12 100 km3
Hydrographie
Alimentation Rivière Nipigon, Saint-Louis, Pigeon, Pic, Blanche, Michipicoten, Kaministiquia
Émissaire(s) Rivière Sainte-Marie
Durée de rétention 191 ans[1]
Îles
Île(s) principale(s) Isle royale, îles des Apôtres

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Lac Supérieur

Géolocalisation sur la carte : Canada

(Voir situation sur carte : Canada)
Lac Supérieur

Le lac Supérieur est le plus grand des Grands Lacs de l’Amérique du Nord, et constitue le plus vaste lac d'eau douce au monde en superficie[2] avec ses 82 350 km2.

Il est situé sur la frontière entre les États-Unis et le Canada.

Géographie[modifier | modifier le code]

Accumulation de glace en hiver, sur le littoral nord (Minnesota)

Le lac Supérieur s’étend sur une superficie de 82 350 km2, partagé entre le Canada les États-Unis dont 53 600 km2 pour les U.S.A. Le lac Supérieur est plus vaste que la République tchèque ; sa longueur et largeur maximales sont de 563 km et 257 km. Sa profondeur moyenne est de 149 m et atteint un maximum de 406 m. Le lac Supérieur contient 12 232 km3 d’eau (12 232 milliards de mètres cubes - 10 % de l'eau douce de la Terre) et compte 4 393 km de rivages, y compris ses îles.

Il baigne la province de l’Ontario (Canada) au nord, et les États du Minnesota, du Wisconsin et de Michigan (États-Unis) au sud. L’île la plus grande du lac est l’Isle Royale, rattachée au territoire de l’État du Michigan et désignée réserve internationale de la biosphère par l’UNESCO.

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Plus de 200 rivières débouchent sur ce lac, dont la rivière Nipigon, la rivière Saint Louis, la rivière Pigeon, la rivière Pic,la rivière White, la rivière Michipicoten, et la rivière Kaministiquia. Le lac se jette dans le lac Huron par la rivière Sainte-Marie. Le saut Sainte-Marie sur cette rivière nécessite les écluses du Sault, une partie de la voie maritime du Saint-Laurent, pour franchir la différence de 7,5 mètres entre les lacs Supérieur et Huron.

Histoire et populations[modifier | modifier le code]

À l’origine, les habitants de la région du lac Supérieur étaient les Amérindiens Ojibwé (Anishinabe).
Son étymologie a pour origine des explorateurs français relatant son altitude plus élevée par rapport à tous les autres Grands Lacs.

Plusieurs villes importantes se trouvent sur les abords du lac, notamment Duluth (Minnesota), Thunder Bay (Ontario), Marquette (Michigan), Sault-Sainte-Marie (Ontario) et Sault Ste. Marie (Michigan).

Les terres qui l’entourent dans l’Ontario, le Minnesota, le Wisconsin et le Michigan présentent d’importantes ressources minières dont le cuivre, le fer, l’argent, l’or et le nickel. Leur exploitation a été source de diverses pollutions. Plusieurs villes se sont développées grâce à une activité minière actuelle ou passée. Le lac lui-même reste une voie importante du transport de minerai de fer.

Tourisme[modifier | modifier le code]

La région dispersement habitée autour du lac attire les touristes avec ses côtes et ses paysages austères ; le tourisme représente un secteur important aujourd’hui.

Plusieurs lieux pittoresques se trouvent aux abords du lac, dont :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. En comparaison, la période de rétention du lac Érié s'étend sur 2,6 années, période au moins deux fois plus courte que celle du lac Ontario (6 ans) et très en deçà des 22 ans du lac Huron, des 99 ans du lac Michigan et des 191 ans du lac Supérieur, permettant au lac Érié de renouveler relativement plus rapidement son volume d'eau. Ceci lui confère un net avantage dans sa lutte contre les contaminants.
  2. Le lac Baïkal en Sibérie est plus volumineux : 23 600 km3 d'eau, suivi par le lac Tanganyika en Afrique ; la mer Caspienne est plus vaste mais est salée.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]