Lac Powell

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Powell.
Lac Powell
Carte du lac Powell
Carte du lac Powell
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Subdivision Arizona et Utah
Géographie
Coordonnées 36° 56′ N 111° 29′ O / 36.933, -111.483 ()36° 56′ Nord 111° 29′ Ouest / 36.933, -111.483 ()  
Type lac de barrage
Origine construction du barrage de Glen Canyon en 1963
Superficie 658 km2
Longueur 300 km(pour un périmètre de 3136 km)
Largeur 40 km
Altitude 1 097 m(plein = 1127 m)
Profondeur
 · Maximale
 · Moyenne
 
150 m
40 m
Volume 63 millions de m3
Hydrographie
Alimentation San Juan, Colorado
Émissaire(s) Colorado
Durée de rétention 7,2 années

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Lac Powell

Le lac Powell est un lac artificiel créé sur le fleuve Colorado par le barrage de Glen Canyon achevé en 1963. Long de près de 300 km, le lac se situe en Arizona et Utah.

Présentation[modifier | modifier le code]

Le lac Powell fait partie du Glen Canyon National Recreation Area mais ne représente que 13% du parc, malgré sa surface. Les eaux du lac Powell sont très claires et peuvent atteindre 170 mètres de profondeur. Le lac est devenu une zone de loisirs très fréquentée. De nombreuses activités nautiques y sont proposées, principalement au départ de la Marina de Wahweap, à quelques kilomètres de Page. Wahweap est un mot indien qui signifie "eaux saumâtres". Ce n'est pas le cas mais le terme est resté.

Formé par la construction du barrage de Glen Canyon sur le Colorado, cet immense lac artificiel (le deuxième du pays) peut atteindre 300 km de long quand il est à son niveau le plus haut et comporte 3136 km de rivages, soit plus que toute la côte ouest du pays (c'est dire si son rivage est découpé). On y compte pas moins de 96 canyons aux rochers ocres et rouges, dont le Dungeon Canyon qui est encore utilisé aujourd'hui par les Navajos qui y descendent leurs troupeaux de moutons afin qu'ils puissent boire l'eau fraîche du lac, des grottes, des ruines indiennes, des îles et des formations rocheuses, dont le joyau est le Rainbow Bridge.

"Marque de la baignoire"

Le lac Powell a commencé à se remplir en mars 1963. Du fait des besoins en eau en amont et en aval, les sceptiques pensaient qu'il ne se remplirait jamais. Pourtant, en 1980, soit 17 ans plus tard, il était plein. À la suite d'une erreur de construction affectant les déversoirs et à plusieurs années particulièrement humides, il fallut même prendre des mesures nécessaires pour empêcher le lac de déborder du barrage en 1983 et 1984. Ce niveau maximum a laissé une marque blanche sur toutes les parois de roche, que les habitants de la région appelle "la marque de la baignoire".

Son niveau peut varier de 4 à 6 m après la fonte des neiges et jusqu'à 15 m par an. Ainsi l'île d'Antelope Island peut être une île ou une presqu'île selon le niveau de l'eau. 24,5 millions d'habitants de l'Utah, du Nouveau-Mexique, du Colorado mais aussi du Nevada et de la Californie, dépendent de ce lac, tant au niveau de son eau que de la production électrique générée par le barrage du Glen Canyon.

Depuis fin 2000, la région souffre d'une grande sécheresse et le lac est actuellement à son niveau le plus bas depuis sa mise en eau en 1980. Entre fin 2000 et fin 2004, ce niveau a baissé de 32 m. Au printemps 2007 il n'avait toujours pas plu et le lac n'était rempli qu'à 60 % de sa capacité[1],[2],[3].

Images[modifier | modifier le code]

Origine[modifier | modifier le code]

Le lac Powell tient son nom du major John Wesley Powell qui en 1869 fut le premier à descendre le mythique fleuve Colorado avec plusieurs hommes d'équipage dont moins de la moitié arriva jusqu'à l'océan Pacifique, au terme de ce périple meurtrier.

Visite[modifier | modifier le code]

Il est possible de visiter le barrage (Glen Canyon Dam) bien que la visite ait été largement raccourcie (45 à 50 minutes désormais) depuis le 11 septembre 2001.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le lac Powell se situe entre l'Arizona et l'Utah. Il est très connu pour la Rainbow Bridge, un pont naturel magnifique (le plus grand pont naturel connu au monde) uniquement accessible en bateau (près de 2h de voyage). La ville la plus proche du lac est Page où il est possible de réserver des bateaux.

Anecdotes[modifier | modifier le code]

Le lac Powell a servi de décor à plusieurs films, dont Broken Arrow en 1995 avec John Travolta ou La planète des singes.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.usbr.gov/uc/water/rsvrs/ops/crsp_40_gc.html (en) Department of the Interior, Bureau of Reclamation, Upper Colorado Region - Operational data
  2. http://www.usbr.gov/uc/water/crsp/cs/gcd.html (en) Department of the Interior, Bureau of Reclamation, Upper Colorado Region - Current status
  3. http://www.azgfd.gov/h_f/edits/lake_levels.shtml (en) Arizona lakes water level report

Sur les autres projets Wikimedia :