Lac Man

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lac Man

Le Lac Man (漫湖, Manko?), est une zone humide au Japon située entre les villes de Naha et Tomigusuku, à l'intérieur du parc Manko. Bien qu'appelé « Lac Man » c'est bien une zone humide est non un lac.

Le lac Man est près du port de Naha, situé à la confluence des deux branches inférieures des rivières Kokuba et Noha, au sud de Naha. Les voyageurs en provenance de l'extérieur de la préfecture d'Okinawa, depuis l'aéroport Naha jusqu'à la ville de Naha, en traversent l'estuaire qui offre sur la gauche une vue du lac Man.

Nature[modifier | modifier le code]

Le lac Man est une zone d'eau saumâtre à presque la même altitude que le niveau de la mer. Depuis les années 1960 avec la plantation de mangroves, le plan d'eau s'est transformé en rivages. L'endroit est également devenu un relais pour les oiseaux migrateurs tels que les limicoless et les pluviers, et fut désigné en 1999 zone humide d'importance internationale au titre de la convention de Ramsar[1]

Un certain nombre d'espèces menacées habitent le lac Man, tel le coquillage Macoma nobilis qui ne se trouve nulle par ailleurs au Japon.

Les dépôts de sédiments ainsi que la dégradation de la qualité de l'eau due à l 'afflux d'eaux usagées font partie des problèmes que doivent affronter ces zones humides.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Ramsar Sites in Japan - Manko », Ministère de l'environnement japonais

Liens externes[modifier | modifier le code]

26° 11′ 49.8″ N 127° 41′ 00″ E / 26.197167, 127.68333 ()