Lac Biwa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Biwa.
Lac Biwa
Image illustrative de l'article Lac Biwa
Administration
Pays Drapeau du Japon Japon
Géographie
Coordonnées 35° 19′ 52″ N 136° 06′ 09″ E / 35.33111, 136.102535° 19′ 52″ Nord 136° 06′ 09″ Est / 35.33111, 136.1025  
Superficie 670,33 km2
Longueur 63,49 km
Largeur 22,8 km
Altitude 84,371 m
Profondeur
 · Maximale
 · Moyenne
 
103,58 m
41,2 m
Volume 28 km3

Géolocalisation sur la carte : Japon

(Voir situation sur carte : Japon)
Lac Biwa
Image satellite du lac Biwa.
Le lac Biwa à l'aube

Le lac Biwa (琵琶湖, Biwa-ko?) est le plus grand des lacs d'eau douce du Japon, situé au centre de la préfecture de Shiga, au nord-est de l'ancienne capitale impériale, Kyōto. En raison de sa proximité des anciennes capitales de Nara et Kyōto, le lac est souvent cité dans la littérature japonaise, en particulier la poésie et les récits de batailles.

Il tire son nom du biwa (琵琶), instrument à corde japonais d'origine chinoise.

Le lac abrite 3 îles :

Utilisation[modifier | modifier le code]

Le lac s'étend sur environ 670 km². Les rivières drainent les montagnes entourant le lac, fournissant l'eau potable à 15 millions de personnes dans la région.

Histoire naturelle du lac[modifier | modifier le code]

Le lac Biwa est le troisième plus vieux lac au monde, après le lac Baïkal et le lac Tanganyika, avec environ 4 millions d'années. Toute son histoire est retracée dans le musée d'histoire naturelle du lac Biwa, à Ōtsu. Ce long temps au cours duquel le lac ne s'est jamais asséché a permis la création d'un écosystème varié. Les scientifiques ont répertorié 1100 espèces vivantes dans le lac, dont 58 espèces endémiques.

La biodiversité du lac a néanmoins souffert depuis quelque temps avec l'introduction de poissons carnassiers d'origine étrangère.

Législation environnementale en faveur de la protection du lac[modifier | modifier le code]

Plusieurs lois environnementales s'appliquent au lac :

Prévention de l'eutrophisation[modifier | modifier le code]

Mis en place en 1981 et renforcé le 1er juillet 1982, qui est devenu le jour du Lac Biwa, un traité prévoit l'établissement de normes préfectorales pour l'utilisation du nitrate et des phosphates dans l'agriculture, l'industrie, et les eaux domestiques se déversant dans le lac.

Législation Ramsar[modifier | modifier le code]

Le lac a été désigné en 1993 par l'Unesco comme une zone humide à protéger.

Ordonnance de Shiga pour la conservation des roseaux[modifier | modifier le code]

Les colonies de roseaux du lac fixent le trait de côte. Le rôle des roseaux est considéré comme très important pour la purification des eaux et pour la conservation de l'habitat des oiseaux et des poissons. La grande colonie ancestrale de roseaux a été réduite de moitié ces dernières années. L'ordonnance, mise en œuvre pour la protection des colonies de roseaux, est en activité depuis 1992.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]