Lac Apopka

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Apopka
Image illustrative de l'article Lac Apopka
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Subdivision Drapeau de la Floride Floride
Géographie
Coordonnées 28° 37′ 25″ N 81° 37′ 10″ O / 28.62361, -81.619428° 37′ 25″ Nord 81° 37′ 10″ Ouest / 28.62361, -81.6194  
Superficie 124,12 km2

Géolocalisation sur la carte : Floride

(Voir situation sur carte : Floride)
Apopka

Le Lac Apopka est un lac important de Floride aux États-Unis localisé à l’ouest de la ville d’Orlando en grande partie dans le comté d'Orange. Sa superficie est de 124,12 km2[1].

Il ne faut pas le confondre avec le lac Tsala Apopka (76,89 km2) qui est situé plus à l’ouest à proximité de la localité de Floral City[1].

Description[modifier | modifier le code]

Le lac Apopka est localisé à l’ouest de la ville d’Orlando en Floride. Avec ses 124,12 km2, il s’agit d’un des plus grands lacs de Floride. Il est toutefois dépassé en superficie par les lacs Kissimmee, George et Okeechobee. Le lac est alimenté par les eaux pluviales et par des sources locales. Il se déverse dans le lac Beauclair grâce au canal Apopka-Beauclair[2].

Écologie, environnement[modifier | modifier le code]

Ce lac a beaucoup souffert des activités humaines durant le XXe siècle.

La région fut en effet fortement irriguée depuis les années 1940 dans le but de créer de nouvelles terres cultivables et des golfs.

Le lac a ainsi perdu près de 80,93 km2 par rapport à sa forme passée ce qui l’a fait chuter dans le classement des plus grands lacs de Floride. De plus, l'agriculture intensive et l’apport élevé en engrais et pesticides ont pollué le lac en lui donnant le triste privilège d’être le plus pollué des grands lacs de Floride.

Le développement économique et démographique des zones périphériques au lac en ont aggravé la pollution[2].

C'est dans ce lac, peut être suite à une pollution par des pesticides, qu'on a découvert les premiers cas de jeunes alligators victimes de malformations génitales ou d'imposex[3],[4],[5]. L'origine du phénomène n'est pas claire, pouvant à la fois être dû à la pollution chronique du lac, à des pollutions accidentelles ou plus ponctuelles, ou aux apports du bassin versant notamment concerné par une utilisation intensive de pesticides arsénicaux organiques (en raison notamment de la densité en Golfs de cet État). Des composés arsénicaux sont notamment suspectés depuis qu'au début des années 2000, dans le cadre du Superfund Basic Research Program (SBRP) américain sur les sols pollués, une équipe du Dartmouth Medical School a montré[6] in vitro, sur des cultures de cellules animales, que l'arsenic pouvait - à « des doses très faibles »[7] - agir comme perturbateur endocrinien en perturbant le fonctionnement de récepteurs stéroïdiens à échelle cellulaire, ce qui pourrait aussi expliquer certaines des pathologies associés à l'exposition chronique à de faibles doses de ce métalloïde. Mais d'autres molécules (métaux, autres pesticides, dioxines, PCB, susceptibles d'affecter la reproduction de populations entières d'espèces) sont probablement également en cause.

Une prise de conscience s’est toutefois opérée et différents projets ont débuté en vue de corriger le problème. Des projets visent également à racheter des terres agricoles pour les rendre au lac[2].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Description du lac », Floridafishinglakes ,‎ 2009 (consulté le 5-03-2009)
  2. a, b et c (en) « Description du lac Apopka », sjr.state.fl.us,‎ 2009 (consulté le 5-03-2009)
  3. Guillette, L.J. JR., Gross, T.S., Masson, G.R., Matter, N.M., Percival, H.F., and Woodward, A.R. (1994). Developmental abnormalities of the gonad and sex hormone concentrations in juvenile alligators from contaminated and control lakes in Florida. Environ. Health Pespect. 104, 680–688.
  4. Guillette, L.J. JR., Pickford, D.B., Crain, D.A., Rooney, A.A., and Percival, H.F. (1996). Reduction in penis size and plasma testosterone concentrations in juvenile alligators living in a contaminated environment. Gener. Comp. Endocrinol. 101, 32–42.
  5. Suresh C . Sikka, Rajesh Naz, and Muammer Kendirci Endocrine Disruptors Effects on Male and Female Reproductive Systems, Second Edition Edited by Rajesh K. Naz CRC Press 2005 Pages 291–312 Print ISBN 978-0-8493-2281-5 eBook ISBN 978-1-4200-3886-6 DOI: 10.1201/9781420038866.sec2 ; voir chapitre 9 ; Endocrine Disruptors and Male Infertility
  6. Dépêche du Caducee.net L’arsenic, un nouveau type de perturbateur endocrinien ? 2001/02/28
  7. Davey JC, Nomikos AP, Wungjiranirun M, Sherman JR, Ingram L, Batki C, et al. 2008. Arsenic as an Endocrine Disruptor: Arsenic Disrupts Retinoic Acid Receptor–and Thyroid Hormone Receptor–Mediated Gene Regulation and Thyroid Hormone–Mediated Amphibian Tail Metamorphosis. Environ Health Perspect 116:165-172. doi:10.1289/ehp.10131, consulté 2011/06/03