Lac Almanor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lac Almanor
image
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Californie Californie
Géographie
Coordonnées 40° 15′ 10″ N 121° 09′ 37″ O / 40.252778, -121.160278 ()40° 15′ 10″ Nord 121° 09′ 37″ Ouest / 40.252778, -121.160278 ()  
Type Lac de barrage
Superficie 114 km2
Altitude 1 369 m
Profondeur
 · Maximale
 
27 m
Volume 1,6 million de m3
Hydrographie
Alimentation North Fork de la rivière Feather
Émissaire(s) North Fork de la rivière Feather

Géolocalisation sur la carte : Californie

(Voir situation sur carte : Californie)
Lac Almanor

Le lac Almanor (Lake Almanor en anglais) est un lac situé dans le comté de Plumas au nord-est de la Californie aux États-Unis.

Le lac retient un volume d’eau de 1,6 km3 pour une profondeur maximale d’un peu moins de 30 mètres et une superficie d’environ 114 km2[1]. Le lac est formé par un barrage hydroélectrique de 40 mètres de haut situé sur la rivière North Fork of the Feather River.

Histoire[modifier | modifier le code]

Barrage du lac Almanor.

Le barrage est construit de 1926 à 1927 par Great Western Power. Le lac formé remplace une vallée dénommée Big Springs/Big Meadows. Des bâtiments de la localité de Prattville sont déplacés juste avant plus en hauteur car ils sont situés sous le niveau du lac. Le nom du lac tire son origine dans les trois filles du vice-président de la compagnie Alice, Martha et Eleanor[2],[3].

Le barrage est ensuite repris par la Pacific Gas and Electric Company (PG&E) qui l’utilise pour produire de l’électricité. La station hydroélectrique (capacité de 41 MW) est située à distance du lac. Les eaux sont envoyées par une conduite pour faire tourner les turbines de la station.

Le lac est de son côté apprécié par de nombreux touristes qui y pratiquent des activités nautiques.

Une partie des berges du lac est localisée dans la forêt nationale de Lassen. Le lac accueille la Bernache du Canada et de nombreuses espèces de canards. Parmi les rapaces se trouve occasionnellement le Pygargue à tête blanche.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Lake Almanor », lakelubbers.com (consulté le 27-01-2003)
  2. 1500 California Place Names: Their Origin and Meaning by William Bright. University of California Press, Berkeley and Los Angeles, 1998.
  3. (en) Erwin Gudde et William Bright, California Place Names, Berkeley, University of California Press,‎ 2004, 4e éd., poche (ISBN 978-0-520-24217-3, OCLC 55707253), p. 9