Lac Ülemiste

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ülemiste
image
Administration
Pays Drapeau de l'Estonie Estonie
Géographie
Coordonnées 59° 24′ 01″ N 24° 46′ 02″ E / 59.40028, 24.7672259° 24′ 01″ Nord 24° 46′ 02″ Est / 59.40028, 24.76722  
Superficie 9,6 km2
Profondeur
 · Maximale
 · Moyenne
 
6 m
2,5 m
Hydrographie
Alimentation Kurna

Le Lac Ülemiste (Ülemiste järv en estonien) est le plus grand lac près de Tallinn[1], la capitale de l'Estonie. L'aéroport international de Tallinn est situé sur sa rive orientale. Des appareils décollent et atterrissent régulièrement au-dessus du lac, et des équipements sont gardés prêts pour le cas où un avion s'écraserait dans le lac, afin d'être en mesure de l'en sortir rapidement, tel qu'exigé par l'Organisation de l'aviation civile internationale. C'est ce qui est arrivé le 18 mars 2010  : un avion DHL Antonov An-26 a effectué un atterrissage d'urgence sur le Lac Ülemiste alors gelé ; 1,5 tonnes de carburant et de kérosène on été versées dans l'eau du lac. Depuis, un nettoyage a été effectué et aucun des 6 passagers de l'avion n'a été blessé[2],[3],[4].

Le lac Ülemiste est principalement alimenté par la rivière Pirita (via le canal de Vaskjala-Ülemiste) et par le Kurna et est la principale source d'eau potable de la capitale.

La compagnie des eaux tallinoise, l'AS Tallinna Vesi, possède une centrale de traitement des eaux au bord du lac. Celle-ci alimente 90 % de la ville en eau potable, le reste provenant de l'eau puisée dans le sol.

Mythologie[modifier | modifier le code]

Ülemiste est un lieu fortement lié aux légendes locales. En son centre se trouve un rocher nommé Lindakivi. Ce rocher aurait échappé à Linda alors qu'elle tentait d'apporter à Toompea des rochers pour la tombe de Kalev. S'asseyant sur le rocher pour pleurer, elle a donné naissance au lac. Ce dernier est également supposé être habité par l'Ancien d'Ülemiste (Ülemiste vanake en estonien). Si quelqu'un le rencontrait par hasard, il demanderait inévitablement si Tallinn est prête. Si la personne répondait "oui", alors l'Ancien inonderait la ville. La bonne réponse à donner à l'Ancien est plutôt : "non, il reste encore beaucoup à faire".

Galerie photos[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

  • Lac Harku, l'autre lac de la ville de Tallinn