Lac Édouard (Québec)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lac Édouard (homonymie).
Lac Édouard
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Québec
Territoire équivalent La Tuque
Géographie
Coordonnées 47° 36′ 44″ N 72° 21′ 43″ O / 47.612222, -72.36194447° 36′ 44″ Nord 72° 21′ 43″ Ouest / 47.612222, -72.361944  
Longueur 25 km[1]
Altitude 363 m
Hydrographie
Émissaire(s) Rivière Jeannotte, Rivière Batiscan

Géolocalisation sur la carte : Canada

(Voir situation sur carte : Canada)
Lac Édouard

Le lac Édouard est un lac du Canada situé au Québec, dans la municipalité du Lac-Édouard dans la région administrative de la Mauricie et à la tête de la vallée de la Batiscanie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce lac a la particularité d'avoir deux émissaires, soient la rivière Batiscan et la rivière Jeannotte. Le principal tributaire du lac est la Rivière aux Rats dont le lac de tête est le lac aux rats; la rivière coulent vers le nord-est, avant de bifurquer vers le sud pour se déverser dans la baie aux rats, situé dans la zone ouest du lac. Le lac compte plusieurs autres baies: William, Power, Baie aux Rats, du Bouquet, La Grande Baie, Rouleau, Steamboat, Ronde et Gull Rock.

Le lac Édouard compte plusieurs îles notamment: île Hoffman, Ritchie, Scott, à Bélanger, des Francs-Maçons, Warrington, Eaton, Turner, à Ziegfeld et "à Ziegfeld".

La "Réserve écologique Judith-de-Brésoles" est située du coté Est du lac, soit autour du Lac Mauvais. Tandis que la zec de la Bessonne est située dans la partie sud du lac, voisine de la zec Jeannotte.

Le village du Lac-Édouard est situé au nord-est du lac, près de l'embouchure qui se déverse dans une série de lac qui servent de tête à la rivière Batiscan.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Son nom, qui est attesté depuis 1828, se réfère selon l'arpenteur Joseph Bouchette, d'Édouard Jeannotte, à un trappeur de Batiscan. Le nom du lac est aussi attesté en montagnais comme Etoolsakigan, qui signifie aussi lac Édouard[1]. La totalité de son aire est située dans la municipalité de Lac-Édouard.

Économie[modifier | modifier le code]

L'industrie forestière a été très importante autour du lac Édouard, dès l'arrivée du train en Haute-Batiscanie en 1890. Les bûcherons étaient actifs sur le lac pour transporter le bois à la scierie avec tirant des bateaux avec des câbles entourant billots flottants. En 1901, un vaste incendie de forêt a détruit la forêt autour du lac et a forcé la mise à pied de 1000 travailleurs de la scierie située au village du Lac-Édouard.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Topos sur le web: Lac-Édouard », sur Commission de Toponymie,‎ 14 novembre 2008 (consulté le 27 novembre 2008)