La ville est tranquille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La ville est tranquille

Réalisation Robert Guédiguian
Scénario Jean-Louis Milesi
Robert Guédiguian
Acteurs principaux
Sociétés de production Canal+
Agat Films & Cie
Diaphana Films
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Film dramatique
Sortie 2000
Durée 133 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La ville est tranquille est un film français réalisé par Robert Guédiguian, sorti en 2000.

Synopsis[modifier | modifier le code]

En l'an 2000 à Marseille, Michèle, Paul, Viviane, Abderamane, Claude, Gérard, Ameline, Sarkis doivent faire face aux difficultés de la vie.

Michèle est une ouvrière à la criée aux poissons, qui s'est mise en tête de sauver sa fille toxicomane. Paul trahit ses amis dockers en grève pour devenir chauffeur de taxi.

Viviane Froment est une musicienne qui ne supporte plus la gauche réaliste que représente son mari. Abderamane, transformé par la prison, cherche à aider ses frères. Claude a des affinités avec des militants d'extrême droite. Gérard a un rapport à la mort, la sienne et celle des autres, qui prête au mystère.

Les parents de Paul, retraités, ne voteront plus jamais. Le corps d'Ameline affiche la santé qu'elle voudrait insuffler au peuple en lui rappelant ses origines pré-monothéistes. Sarkis se bat pour le piano à queue dont il rêve. Toutes ces personnes vivent des histoires singulières et enchevêtrées, qui se déroulent dans le même lieu au même moment, Marseille, en l'an 2000, et qui, face à la montée de l'insignifiance et de la confusion, attestent que la ville n'est pas tranquille

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Distinctions[1][modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations et sélections[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]