La strega in amore

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La strega in amore est un film fantastique italien réalisé par Damiano Damiani, tourné en 1966, resté inédit en France.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le jeune Sergio se voit confié un copieux travail d'archivage par une mystérieuse vieille dame, désireuse de compiler les nombreux récits érotiques de son défunt mari. Dans sa vaste maison délabrée, elle donne ainsi l'occasion à cet historien de faire la connaissance de l'envoûtante Aura, dont il tombe immédiatement amoureux. Mais les éléments d'inquiétude ne tardent pas à se manifester : l'incontrôlable Fabrizio, d'abord, précédent bibliothécaire dont l'incompétence pousse la maîtresse des lieux à se débarrasser ; le caractère oppressant de cette antique demeure, aussi, de laquelle les habitants peinent à se détacher ; la jeune Aura elle-même, enfin, dont la beauté désarmante et les liens troubles avec la vieille femme n'ont de cesse de tourmenter Sergio…

Analyse[modifier | modifier le code]

Inspiré du récit baroque Aura de l'auteur mexicain Carlos Fuentes, cette adaptation cinématographique fut un temps envisagée par Luis Buñuel puis Carlos Saura, avant d'être confiée à Damiano Damiani, nettement plus à l'aise dans des chroniques policières à préoccupations sociales ou politiques (au vu du résultat, l'écrivain n'hésita d'ailleurs pas à en exprimer le regret).

Plus une œuvre d'atmosphère qu'un véritable spectacle d'épouvante, le film traduit, par un savant jeu de décors et d'éclairages, l'emprise morale et la dégradation progressive du héros. Ce dernier est interprété par l'acteur britannique Richard Johnson qui, trois ans plus tôt, se confrontait déjà aux esprits malfaisants de La Maison du diable (1963) de Robert Wise.

Damiani, pour sa part, ne reviendra que tardivement au cinéma fantastique, pour le compte du producteur Dino De Laurentiis, avec Amityville 2, le possédé (1982) , « prequel » romancée du film de Stuart Rosenberg.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]