La Mort du picador

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis La mort du picador)
Aller à : navigation, rechercher
La Mort du picador
Image illustrative de l'article La Mort du picador
Artiste Francisco de Goya
Date 1793
Technique Huile sur fer-blanc
Dimensions (H × L) 43 × 31 cm
Localisation Londres (Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni)
Propriétaire Collection privée

La Mort du picador (en espagnol : La Muerte del picador ou La Cogida del picador) est une huile sur fer-blanc de Francisco de Goya peinte en 1793 peu après une grave maladie qui causa la surdité du peintre.

La toile a été incluse dans une série envoyée à l’académie des beaux arts de San Fernando avec d'autres peintures de petit format. La plupart d'entre elles traitent du thème de la tauromachie sur différents modes.

De cette série, la mort du picador est l'un des tableaux les plus violents. Il montre un taureau qui a encorné un picador et dont la pointe de la corne traverse la fesse. Tout en se protégeant, le reste de la cuadrilla tente de dégager l'animal qui écrase le cheval éventré.

Analyse[modifier | modifier le code]

L'impression qui se dégage de la toile est de vivre un drame dans un mélange de geste désordonnés alors qu'en fond, le public anonyme et impassible observe la scène à l'ombre, comme dans une autre toile de cette série : le cirque.

Le peintre compose la toile avec une grande intensité chromatique qui contraste avec l'état de convalescence dans lequel il était lorsqu'il l'a réalisée.

Cette peinture fut l'une des sources d'inspirations de Pablo Picasso qui en élabora de nombreuses variations. Le grand nombre des courbes et la variété de la composition a un lien fort avec l'esthétique avant-gardiste de Picasso. L'œuvre de Goya servi de point de départ à plusieurs peintres.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]