La Marche des rois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis La marche des Rois)
Aller à : navigation, rechercher

La Marche des rois est un cantique de Noël populaire qui remonterait au XVIIIe siècle. Elle a été publiée pour la première fois en 1763 dans un recueil de noëls provençaux de Saboly.[réf. nécessaire] L'auteur des paroles est Joseph Domergue, curé doyen d'Aramon de 1691 à 1728, mort à Avignon en 1729.

Le curé Domergue présentait son cantique comme écrit sur l'« air de la Marche de Turenne »[1]. On attribue cette Marche de Turenne, sans certitude, à Jean-Baptiste Lully[2]. Les paroles d'une chanson « M'sieu d'Turenne », qui peut se chanter sur l'air de la Marche des Rois, sont dues à Léon Durocher (1862-1918)[3].

La Marche des rois est également un des thèmes de l'Arlésienne, une musique de scène composée par Georges Bizet pour une pièce écrite par Alphonse Daudet.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. C'est en tout cas ce que dit Stéphen d'Arve, Miettes de l'histoire de Provence, 1902, en ligne. Glaudi Barsotti, lui, écrit : « Publié seulement pour la première fois en 1762 dans le 'Recueil de Noëls provençaux', ce n'est en effet que la sixième édition, celle de 1791, qui porte la mention 'Noël des Rois, fait par J.-F. Domergue, doyen d'Aramon'. Le musicographe et trobaire occitan Castil-Blaze (...) l'avait attribué sans preuves à une hypothétique 'Marche de Turenne' qui aurait été composée par Lulli à l'occasion de la rentrée à Paris de Turenne victorieux. » (Glaudi Barsotti, Mémoire du pays, lettre D, p. 23, en ligne).
  2. Stéphen d'Arve, Miettes de l'histoire de Provence, 1902, en ligne, selon qui la Marche de Turenne est attribuée à Lulli par Castil-Blaze.
  3. « Léon Durocher vient de publier trois nouvelles chansons (...). La troisième a pour titre : Marche de Turenne; il en a adapté les vers sur l'air célèbre de Lulli. »(Le Fureteur breton, t. 3, année 1907-1908, Paris, 1908, p. 142, consultable en ligne.

Liens externes[modifier | modifier le code]