La Boîte à merveilles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis La boîte à merveilles)
Aller à : navigation, rechercher

La Boîte à merveilles est un roman autobiographique de l'écrivain marocain Ahmed Sefrioui, publié en 1954. De caractère ethnographique, le roman fut longtemps considéré comme le premier roman marocain écrit en français avant que ne soit réhabilité le récit Mosaïques ternies de Benazous Chatt, publié en 1932[1].

Résumé[modifier | modifier le code]

L'auteur-narrateur personnage raconte son enfance alors qu'il avait six ans. Par un va et vient entre le point de vue de l'auteur-narrateur adulte et de l'auteur-narrateur enfant, le lecteur entre dans le monde solitaire du narrateur qui malgré quelques timides amitiés ne semble compter comme véritable ami que la boite à merveilles. En faisant le bilan de son enfance, l'auteur raconte ses journées au Msid auprès du fqih et de ses condisciples (= collègues), la maison de Dar Chouafa et les habitudes de ses habitants ainsi que le souvenir de fierté de sa mère concernant ses origines et son habitude à passer du rire aux larmes en plus de son art de conter les événements d'une façon qui passionnait son auditoire.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jean Déjeux, Dictionnaire des auteurs maghrébins de langue française, Karthala, 1984, p. 230