La bête s'éveille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La bête s'éveille (The Sleeping Tiger) est un film britannique réalisé par Joseph Losey, sorti en 1954.

Synopsis[modifier | modifier le code]

À Londres, le psychiatre Clive Esmond décide, avec l'accord de la police, d'héberger chez lui pour une durée de six mois, à titre de « travail d'intérêt général », un jeune voyou qui avait tenté de l'agresser dans la rue, Frank Clemmons, afin de l'étudier. L'épouse du docteur, Glenda, d'abord réticente, tombe peu à peu amoureuse de Frank...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Commentaire[modifier | modifier le code]

La bête s'éveille est le premier film britannique de Joseph Losey qui, victime du maccarthisme et mis sur la liste noire des indésirables à Hollywood, tentait de démarrer une seconde carrière en Europe, d'abord sous des pseudonymes, ici celui de Victor Hanbury. Les scénaristes, Carl Foreman et Harold Buchman, également sur cette liste noire, sont crédités sous le nom unique de Derek Frye. Par ailleurs, il s'agit du premier film de Dirk Bogarde pour Joseph Losey, qu'il retrouvera à quatre reprises par la suite, notamment dans Le Domestique en 1963. Enfin, notons que l'acteur canadien Alexander Knox se trouvait alors, lui aussi, sur la même liste noire.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]