La Visitation-de-Yamaska

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Visitation.
La Visitation-de-Yamaska
Église de la Visitation de Yamaska
Église de la Visitation de Yamaska
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Centre-du-Québec
Comté ou équivalent Nicolet-Yamaska
Statut municipal Municipalité
Maire
Mandat
Sylvain Laplante
2009 -
Constitution 2 février 1899
Démographie
Gentilé Visitandin, Visitandine
Population 331 hab. (2014)
Densité 7,9 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 07′ 47″ N 72° 35′ 49″ O / 46.129739, -72.59692746° 07′ 47″ Nord 72° 35′ 49″ Ouest / 46.129739, -72.596927  
Superficie 4 186 ha = 41,86 km2
Divers
Code géographique 24 50085
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Centre-du-Québec

Voir sur la carte administrative du Centre-du-Québec
City locator 14.svg
La Visitation-de-Yamaska

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
La Visitation-de-Yamaska

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte topographique du Québec
City locator 14.svg
La Visitation-de-Yamaska

La Visitation-de-Yamaska est une municipalité canadienne du Québec située dans la municipalité régionale de comté de Nicolet-Yamaska et la région administrative du Centre-du-Québec[1].

Chronologie municipale[modifier | modifier le code]

Localisation de la municipalité dans la MRC de Nicolet-Yamaska

Histoire[modifier | modifier le code]

Toponyme[modifier | modifier le code]


Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Nicolet Rose des vents
Baie-du-Febvre N Sainte-Monique
O    La Visitation-de-Yamaska    E
S
Saint-Elphège Saint-Zéphirin-de-Courval Sainte-Perpétue,
Sainte-Brigitte-des-Saults

Références[modifier | modifier le code]

  1. Gouvernement du Québec, « Répertoire des municipalités : La Visitation-de-Yamaska », sur Ministère des Affaires municipales, Régions et Occupation du territoire (consulté le 16 janvier 2011)

Sources[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]