La Vie sexuelle des sauvages du nord-ouest de la Mélanésie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Vie sexuelle des sauvages du nord-ouest de la Mélanésie (en polonais : Życie seksualne dzikich w północno-zachodniej Melanezji) est le titre d'un livre publié en 1929 par l'anthropologue Bronisław Malinowski. Il contient des données ethnographiques tendant notamment à prouver que le complexe d'Œdipe n'est pas universel.

Cet ouvrage important est le second de sa trilogie sur les habitants des Îles Trobriand, les deux autres étant Les Argonautes du Pacifique occidental (1922) et Les Jardins de Corail (1935).

Contenu[modifier | modifier le code]

Dans sa préface, Malinowski affirme que la sexualité « domine dans les faits presque tous les aspects de la culture »[1],[2].

Malinowski fournit une description détaillée de l'organisation sociale de la sexualité, à savoir les rites sociaux, le choix du partenaire, etc., « retraçant le cycle de vie des Trobriandais de la naissance à la puberté, au mariage, et à la mort »[3].

Les enfants n'ont pas à subir un système de « coercition domestique » ou de « discipline stricte », ils « jouissent d'une liberté et d'une indépendance considérables ». L'idée de voir un enfant « subir des châtiments corporels ou être autrement puni de sang-froid » par un de ses parents est considérée comme non naturelle et immorale, et lorsqu'elle est suggérée par des Occidentaux (un anthropologue par exemple), elle est « rejetée avec ressentiment ». Les demandes sont exprimées « comme d'égal à égal ; jamais dans les Îles Trobriand on n'entend un parent exprimer simplement un ordre, impliquant une obéissance naturelle, à l'adresse d'un enfant ». Il peut toutefois arriver qu'une personne se mette en colère et en frappe une autre « dans une explosion de rage », et ce aussi bien d'un parent à l'encontre d'un enfant que l'inverse[4].

Dans les chapitres suivants, la relation parent-enfant des Trobriandais est décrite dans les détails de leur structure matrilinéaire complexe, qui ne tient pas compte de la parenté biologique.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Traduction française[modifier | modifier le code]

  • La Vie sexuelle des sauvages du nord-ouest de la Mélanésie, Paris, Payot, coll. "Petite Bibliothèque Payot", 2000 (ISBN 978-2228893022)

Liens externes[modifier | modifier le code]