La Tour Eiffel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne une nouvelle littéraire. Pour la tour construite à Paris, voir Tour Eiffel.

La Tour Eiffel (La torre Eiffel dans sa version originale en italien) est une nouvelle du recueil Le K de Dino Buzzati, publié pour la première fois en Italie en 1966.

La Tour Eiffel 2006.jpg

Résumé[modifier | modifier le code]

L'ingénieur Gustave Eiffel, avant la construction de sa fameuse tour, va voir chacun des ouvriers qu'il va engager pour leur faire signer un accord secret qui ne sera révélé que plus tard.

La tour s'élève dans le ciel, et quand les 300 mètres sont atteints, l'ingénieur réunit les ouvriers : s'ils le veulent, ils peuvent continuer à travailler avec lui pour élever cette tour bien au-delà des 325 mètres. Enveloppés dans une brume, grâce à des alliés au Ministère, tous peuvent pendant de longues années continuer à travailler. Mais un jour vient où les représentants du gouvernement demandent à tous les ouvriers de cesser leur travaux.

La tour est ramenée à la hauteur initialement prévue, et y est installée une parabole. Les ouvriers se regardent pendant l'inauguration et pleurent en pensant à leur œuvre défaite.