La Symphonie pathétique (film, 1969)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Symphonie pathétique.

La Symphonie pathétique

Titre original The Music Lovers
Réalisation Ken Russell
Scénario Melvyn Bragg
Acteurs principaux
Sociétés de production United Artists
Pays d’origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre Film biographique
Sortie 1969
Durée 122 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La Symphonie pathétique (The Music Lovers) est un film britannique réalisé par Ken Russell et sorti en 1969.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le film retrace la vie de Piotr Ilitch Tchaïkovski.

Jeune professeur au Conservatoire de Musique de Moscou, Tchaïkovski donne son tout premier concert pour piano et orchestre devant une salle bondée d'étudiants, de professeurs et de mélomanes. À l'accueil enthousiasme réservé au compositeur, Rubinstein, le directeur de l'établissement et mentor du jeune homme, répond par une sévère critique et formule des conseils que Tchaïkovski s'empresse de rejeter. Alors qu'il est susceptible de perdre son emploi, Tchaïkovski reçoit de Nedeshda Von Meck, une riche veuve qui admire de son talent, l'octroi d'une rente pour qu'il se consacre exclusivement à la composition. La veuve refuse de le rencontrer, mais Piotr est tenu de lui envoyer en premier lieu toutes ses compositions et de la divertir par une abondante correspondance.

Tchaïkovski mène bientôt une brillante carrière artistique, mais sa vie privée devient de plus en plus ambiguë, car il tente de réprimer ses pulsions homosexuelles. Il est également obsédé par la mort de sa mère, victime du choléra, qu'on a voulu soigner grâce au seul remède connu à l'époque et qui est donc décédée après avoir été plongée dans un bain d'eau bouillante. Perturbé par ce souvenir douloureux et inquiet de devoir cacher son orientation sexuelle alors interdite en Russie, il croit trouver une heureuse solution en épousant l'aventurière Antonina Milioukova : un choix qui se révèle désastreux quand il découvre qu'il s'agit d'une nymphomane qu'il ne peut satisfaire.

Une fois de plus la veuve Von Meck vient à son secours, l'héberge dans sa maison de campagne, où le compositeur peut travailler en paix. Toutefois, malgré la célébrité maintenant acquise, tandis que sa femme Nina est enfermée dans un hôpital psychiatrique, Tchaïkovski glisse dans un pessimisme croissant. Peu à peu tous ses amis, et même sa mécène, se détournent de lui. Son seul et toujours fidèle compagnon, quoique parfois opportuniste, demeure son frère Modeste, qui est loin de comprendre l'instabilité émotionnelle et les souffrances morales de Piotr.

En dépit de sa Symphonie nº 6 « Pathétique », où le compositeur renferme tout son désespoir et qu'il dirige lui-même avec un succès retentissant, sa vie lui est devenue insoutenable. Un jour, il boit consciemment de l'eau potable polluée et contracte le choléra : il meurt en subissant le même supplice que sa mère.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]