La Seu d'Urgell

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Urgell (homonymie).
La Seu d'Urgell (ca)
Blason de La Seu d'Urgell (ca)
Héraldique
Plans de la municipalité : détail et situation en Alt Urgell.
Plans de la municipalité : détail et situation en Alt Urgell.
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté autonome Catalogne Catalogne
Province Bandera de la provincia de Lérida.svg Lérida
Comarque Alt Urgell
Maire
Mandat
Albert Batalla i Siscart (CiU)
2004
Démographie
Gentilé Urgellenc, -enca
Population 13 063 hab. (2009)
Densité 846 hab./km2
Géographie
Coordonnées 42° 21′ 28″ N 1° 27′ 31″ E / 42.3577778, 1.458611142° 21′ 28″ Nord 1° 27′ 31″ Est / 42.3577778, 1.4586111  
Altitude 691 m
Superficie 1 544 ha = 15,44 km2
Rivière(s) Segre
Localisation
Localisation de La Seu d'Urgell (ca)

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte administrative d'Espagne
City locator 14.svg
La Seu d'Urgell (ca)

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte topographique d'Espagne
City locator 14.svg
La Seu d'Urgell (ca)
Liens
Site web www.laseu.org

La Seu d'Urgell (anciennement Urgell ou Ciutat d'Urgell) est une ville, capitale de la comarque de l'Alt Urgell, dans la province de Lleida, en communauté autonome espagnole de Catalogne.

Elle est le siège du diocèse d'Urgell (en catalan, Seu voulant dire « siège »). Son évêque est, avec le président de la République française, coprince d'Andorre.

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Selon la tradition, la Seu d'Urgell aurait été fondée par Hèrcules l'Egipcià en 1699 avant J.-C., alors qu'il séjournait dans les Pyrénées. Les fouilles faites à la Seu montrent peu à peu qu'elle date de la période de transition entre l'époque antique et le Moyen Âge. On y a découvert une nécropole paléochrétienne à l'emplacement du cloître de la cathédrale, de puissants murs qui pourraient faire partie du centre urbain primitif et un autel de tradition paléochrétienne qui peut-être était celui de la première cathédrale.

À la fin du XIIe siècle et au début du XIIIe siècle la cathédrale et les possessions de l'évêque d'Urgell sont mises plusieurs fois à sac par le vicomte de Castelbon et le comte de Foix. Pour ces faits et leur appartenance à l'hérésie cathare ces deux seigneurs seront jugés par l'Inquisition.

La Seu d'Urgell fut assiégée par les troupes françaises en :

1711 lors de la guerre de Succession d'Espagne ;
1719 lors de la guerre de la Quadruple-Alliance.

Administration[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Patrimoine[modifier | modifier le code]

La cathédrale Sanite-Marie d'Urgell

La vieille ville médiévale de La Seu d'Urgell se blottit au pied de la cathédrale Sainte-Marie, merveille du style lombardo-catalan bâtie en 1175.

La ville abrite un musée diocésain d'art religieux (ca) qui présente notamment le Beatus d'Urgell, manuscrit du commentaire de l'Apocalypse de Beatus de Liébana daté des années 975-1000.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Des hérétiques dans les Pyrénées catalanes à la fin du XIe siècle ?, de Gauthier Langlois, Heresis, n° 46-47, année 2007, p. 67-80. En ligne sur Paratge.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]