La Selle-en-Luitré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La Selle-en-Luitré
La mairie de La Selle-en-Luitré.
La mairie de La Selle-en-Luitré.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bretagne
Département Ille-et-Vilaine
Arrondissement Fougères-Vitré
Canton Fougères-Nord
Intercommunalité Fougères communauté
Maire
Mandat
Jean-Pierre Deshayes
2014-2020
Code postal 35133
Code commune 35324
Démographie
Population
municipale
579 hab. (2011)
Densité 79 hab./km2
Population
aire urbaine
43 066 hab. (2010[1])
Géographie
Coordonnées 48° 18′ 38″ N 1° 07′ 40″ O / 48.310556, -1.127778 ()48° 18′ 38″ Nord 1° 07′ 40″ Ouest / 48.310556, -1.127778 ()  
Altitude Min. 70 m – Max. 122 m
Superficie 7,32 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Ille-et-Vilaine

Voir sur la carte administrative d'Ille-et-Vilaine
City locator 14.svg
La Selle-en-Luitré

Géolocalisation sur la carte : Ille-et-Vilaine

Voir sur la carte topographique d'Ille-et-Vilaine
City locator 14.svg
La Selle-en-Luitré

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
La Selle-en-Luitré

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
La Selle-en-Luitré
Liens
Site web www.la-selle-en-luitre.fr

La Selle-en-Luitré est une commune française située dans le département d'Ille-et-Vilaine en région Bretagne, peuplée de 579 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

La Selle-en-Luitré se trouve à environ :

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Chouannerie : combats de La Selle-en-Luitré les 7 avril 1794 et 5 août 1795.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Selle-en-Luitré (La) Blason D’argent à deux cotices en barre de sinople chargée enfermant l’inscription « LA SELLE EN LUITRE » en lettres cursives de sable, accompagnées en chef de trois mouchetures d’hermine de sable posées en bande et mal ordonnées et en pointe d’une feuille de fougère de sinople posée en barre.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
  1820 Adrien Chapeau    
1820 1830 André Lemoine    
1830 1852 André Savary    
1852 1884 Auguste Duclos    
1884 1901 Pierre Guilleux    
1901 1926 Isidore Alexandre (père)    
1926 1945 Isidore Alexandre (fils)    
1945 1987 Élie Chemin    
1988 avril 2007 Eugène Domagné    
avril 2007 en cours Jean-Pierre Deshayes[2],[3]    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 579 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 2],[Note 3].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
588 596 538 504 621 596 585 575 540
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
510 475 472 494 491 457 477 472 469
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
451 445 453 400 407 400 399 358 337
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2006 2009
324 350 323 347 385 425 491 527 542
2011 - - - - - - - -
579 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2004[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

La commune abrite un monument historique :

  • L’église Saint-Jean, datant du XVe siècle. Elle a été inscrite par arrêté du 5 novembre 1926[6],[7].

Autres sites et monuments :

  • L’ancienne gare, située sur la ligne Vitré - Pontorson, désormais désaffectée.
  • Depuis 1970, le marché à bestiaux de Fougères, jadis l’un des plus importants de France[8], se situe dans le parc d’activité de l’Aumaillerie, au nord de la commune. Le siège de Fougères communauté est installé dans d’anciens locaux administratifs du marché.
  • L’Espace Aumaillerie, située zone de l'Aumaillerie en bordure de la rocade de Fougères, est un complexe polyvalent faisant office de centre de congrès, de parc expo, de salle de concerts, de grands rassemblements.

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Élie Chemin, ancien maire de La Selle-en-Luitré, fut président de la chambre d'agriculture d'Ille-et-Vilaine et chevalier de la Légion d'honneur.
  • Amand Pierre Harel, sculpteur, né le 24 avril 1836 à La Selle-en-Luitré et décédé le 8 mai 1885 à Auteuil[9], inhumé au cimetière de Passy (11e division).
Élève des Maîtres sculpteurs Jean-Baptiste Carpeaux, Jean-Joseph Perraud et Aimé Millet.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2011.
  2. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  3. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. INSEE : évolution de la population de l'aire urbaine de Fougères.
  2. Maire sortant - LeMonde.fr
  3. Portail internet des services de l'État
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2004, 2006, 2009, 2011
  6. « Notice no PA00090886 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  7. « Notice no IA00007287 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  8. Historique du marché à bestiaux de Fougères
  9. sources:
    • Véron, Mémorial de l'Art et des Artistes de mon temps, le salon de 1876, p. 229
    • Le Patrimoine des Communes d'Ille-et-Vilaine, p. 596, tome I, Éditions Flohic
    • Abbé Louis Fleury, Luitré et La Selle-en-Luitré au cours de l'histoire, p.85 & 86
  10. http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Marie-Claude-Rimpot-la-dame-aux-doigts-en-or-_35137-avd-20110808-61037776_actuLocale.Htm
  11. http://www.ajpn.org/juste-Jean-Fleury-1092.html

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]