La Seine à Port-Marly - Les piles de sable

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La Seine à Port-Marly - Les piles de sable
Image illustrative de l'article La Seine à Port-Marly - Les piles de sable
Artiste Alfred Sisley
Date 1875
Technique Peinture à l'huile sur toile
Dimensions (H × L) 55 × 74 cm
Localisation Art Institute of Chicago, Chicago (États-Unis)

La Seine à Port-Marly - Les piles de sable est un tableau d'Alfred Sisley. Il se trouve actuellement au 1er étage de l'Institut d'art de Chicago à Chicago aux États-Unis dans la section 201 (Impressionnistes) et a été acquis en 1933 par M. et Me. Martin A. Ryerson.

Dans cette œuvre, la Seine est représentée par Sisley comme une source de travail dans la région du Port-Marly, comme dans Pêcheurs étendant leurs filets et La Seine à Argenteuil, deux toiles peinte trois ans plus tôt mettant en scène des pêcheurs. Il représenta cependant le plus souvent la Seine comme lieu de loisirs, à l'instar des autres Impressionnistes[1]. On peut penser qu'il s'agit de deux « pendants » de l'œuvre de Sisley visant à montrer le contraste entre les activités industriels et ludiques liées au fleuve[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dominique Brachlianoff, Argenteuil, Louveciennes, Bougival [1870-1874], in Alfred Sisley, Ann Dumas, Alfred Sisley : poète de l'impressionnisme : [Exposition] Lyon, musée des beaux-arts, 10 octobre 2002-6 janvier 2003, Réunion des musées nationaux, 2002, (ISBN 2711843696 et 9782711843695), p. 124 : « Certains ont même suspendu leurs vêtements à une corde à linge de fortune. Sisley a montré la Seine comme une source de travail dans une autre œuvre de la même période, La Seine à Argenteuil (1872, D28, Aix-les-Bains, musée Faure) ».
  2. MaryAnne Stevens, De La Celle-Saint-Cloud à Louveciennes : 1865-1875. in Sisley: Royal Academy of Arts, Londres, 3 juillet-18 octobre 1992, Musée d'Orsay, Paris, 28 octobre 1992-31 janvier 1993, Walters Art Gallery, Baltimore, 14 mars-13 juin 1993, Réunion des musées nationaux, 1992, (ISBN 2711823601), p. 116

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :