La Séquence du spectateur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La Séquence du spectateur
Illustration.
Genre Émission d'actualité cinématographique
Création Claude Mionnet
Développement La Séquence du jeune spectateur
Narration Catherine Langeais
Musique Juan Montego & The Kingston Orchestra
Thème du générique La ronde, puis On the Desert Road
Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Nombre de saisons 36
Production
Format d’image 4/3 noir et blanc puis couleur
Format audio Mono
Société de production RTF (1953-1964)
ORTF (1964-1975)
TF1 (1975-1989)
Diffusion
Diffusion TF1
Ancienne diffusion RTF Télévision (1953-1964)
Première chaîne de l'ORTF (1964-1975)
Date de première diffusion 20 octobre 1953
Date de dernière diffusion 11 février 1989
Statut Arrêtée
Public conseillé Tout Public
Chronologie
Ciné Dimanche Suivant

La Séquence du spectateur était une émission de télévision française d'actualité cinématographique créée par Claude Mionnet et diffusée chaque dimanche sur la RTF Télévision, la première chaîne de l'ORTF, puis sur TF1 du 20 octobre 1953 jusqu'au 11 février 1989.

Histoire[modifier | modifier le code]

Elle fait partie du record des émissions télévisées ayant la plus grande longévité du PAF, après Le Jour du Seigneur, Des chiffres et des lettres, Automoto, Thalassa, Stade 2, 30 millions d'amis et Téléfoot.

Principe de l'émission[modifier | modifier le code]

Cette émission proposait des extraits et bandes-annonces de films, présentés en voix-off par Catherine Langeais pendant 35 ans, un record pour une voix off française.

Une déclinaison pour les enfants était proposée le jeudi à midi avec La Séquence du jeune spectateur présentée par une marionnette prénommée Claire.

Générique[modifier | modifier le code]

À l'origine de l'émission, en 1953, l'indicatif musical du générique était La ronde, une musique d'Oscar Straus (compositeur) composée pour le film du même nom de Max Ophuls en 1950. Par la suite, cet indicatif fut remplacé par le cha-cha-cha On the Desert Road composé par Charles Telmage en 1953 et interprété par Juan Montego & The Kingston Orchestra[1],[2],[3].

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Indicatif : image et son La Séquence du spectateur.
  2. Indicatif : image et son La Séquence du spectateur.
  3. Indicatif : image et son La Séquence du spectateur.