La Roux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Roux.

La Roux

Description de cette image, également commentée ci-après

Elly Jackson à Piccadilly Gardens, Manchester, en septembre 2010.

Informations générales
Pays d'origine Brixton, Angleterre, Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Glasgow, Écosse, Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre musical Electro-pop, synthpop
Années actives Depuis 2008
Labels Polydor (France)
Cherrytree Records (États-Unis)
Site officiel laroux.co.uk
Composition du groupe
Membres Elly Jackson
Ben Langmaid

La Roux est un duo anglais d'électro-pop fondé par Elly Jackson (chanteuse et claviériste) et Ben Langmaid (coauteur et coproducteur). Ils revendiquent des influences parmi les groupes des années 1980 comme Depeche Mode, Yazoo, Erasure, Tears for Fears, The Human League, Heaven 17, ou Blancmange.

Elly Jackson avait une semaine pour choisir elle-seule le nom du groupe. Au dernier jour, elle se rend chez un ami qui ressort un livre contenant des noms pour bébés à côté d'une poubelle. Elle y trouve « La Roux » (« la rousse » mal traduit dans ce livre anglais), elle le prend en référence à ses cheveux roux, et conserve cette erreur d'accord pour mettre l'accent sur son aspect androgyne.

Membres du groupe[modifier | modifier le code]

Elly Jackson[modifier | modifier le code]

Née le 12 mars 1988, Elly Jackson est la fille de l'actrice Trudie Goodwin. Jackson a grandi dans le Herne Hill de Londres. À 8 ans, elle quitte presque l'école primaire à cause des harcèlements subis. Elle a dit « j'étais grosse, rousse, chaussait du 27, et ressemblait à un garçon »[1]. D'abord intéressée par la musique folk, elle est fan de Carole King et Nick Drake qu'elle découvre dans la collection de disques de ses parents. Sa première matière musicale s'est composée de chansons folks. Ses goûts musicaux changent durant son adolescence où elle découvre les rave party. Elle s'améliore alors dans un style mélangeant à la fois le folk et la musique électronique après avoir passé une année à la Tabor Academy, aux États-Unis. La chanteuse au style androgyne n'est pas très éloignée de la pop.

Elle cite les musiciens David Bowie, Madonna, Prince, Annie Lennox ou encore l'actrice Molly Ringwald dans la liste de ses influences. Ajoutant aussi qu'elle apprécie Lady Gaga avec qui elle a déjeuné, mais avoue aimer son style plutôt que sa musique. Elle codessine ses vêtements avec une amie. Jackson est malheureuse de voir qu'il y a une « normalité » dans la mode et une majorité dans les styles musicaux d'aujourd'hui. Elle est devenue une icône pour les ados. Sa façon de s'habiller et sa coiffure excentrique sont souvent comparées aux groupe des années 1980 A Flock Of Seagulls, qui fut lui-même imité par les jeunes filles à Londres. Elle porte en guise de collier un camée dessiné par elle-même. Ce collier est également devenu sa signature. Coûtant entre 240 et 250 $, Jackson a déclaré dans une interview qu'elle l'avait d'abord volé à sa styliste avant d'aller en acheter quatre autres.

Ben Langmaid[modifier | modifier le code]

Ce producteur et compositeur originaire de Londres fut mobilisé sur d'autres projets dans le passé. Il dirige une association privée avec Rollo Armstrong : les deux musiciens, qui étaient ensemble à l'école, avaient déjà collaboré en tant que Huff & Puff au milieu des années 1990 et sorti en 1996 le single "Help me Make It". Langmaid faisait aussi partie du groupe Huff & Herb avant de se lancer dans une carrière solo et de composer pour le groupe indien Kubb leur premier album Mother, sorti en 2005. Ce projet est encore relié à Rollo. Le leader du groupe Kubb, Harry Collier avait été présenté à Ben Langmaid après avoir chanté à Rollo "Joyeux anniversaire" lorsqu'il n'était encore qu'un serveur dans un café du nord de Londres.

Équipe technique[modifier | modifier le code]

  • Michael Norris (synthétiseur et ordinateur, lors des concerts). "Mikey" est un musicien londonien et l'un des deux joueurs de synthétiseur qui accompagnent le groupe pendant ses concerts. "Mikey" est né dans le quartier de Chester, dans la ville de Cheshire au Royaume-Uni. Il a étudié la musique à l'université et a rejoint La Roux juste après avoir reçu son diplôme.
  • William Bowerman à la batterie.
  • Mickey O'Brien (clavier et chœurs). Mickey O'Brien a joué pour La Roux durant 18 mois, lors de leur tournée en Europe et dans le nord de l'Amérique. Même si on n'entend pas sa voix sur l'album, elle soutient Elly Jackson lors des concerts. On a ainsi pu l'entendre dans les titres Bulletproof, As If By Magic et Armour Love. Aussi connue sous le nom de scène « LadyBurden », elle diffuse ses propres chanson sur sa page MySpace.

Carrière[modifier | modifier le code]

En 2006, le premier projet de Jackson et Langmaid se nommait Automan, ils écrivaient en grande partie de la musique acoustique[2].

Le premier single de La Roux, Quicksand , fut sorti par le label indépendant Kitsuné Music en décembre 2008. Ensuite, ils signèrent chez Polydor Records pour sortir leur premier album[3].

La Roux (2009)[modifier | modifier le code]

Le second single, In for the Kill, sortit le 16 mars 2009. Il débuta à la 11e place des meilleures ventes de singles le 22 mars 2009, pour grimper ensuite jusqu'à la 2e place. Le troisième single Bulletproof arriva le 22 juin 2009 et se classa immédiatement 1er des meilleures ventes de singles[4]. Cette chanson sortit le 11 août 2009 aux États-Unis et grimpa rapidement à la 7e position du Dance/Club play songs chart[5]. I'm Not Your Toy est sorti le 28 septembre 2009[6].

Pour la promotion de La Roux, le groupe fit la première partie de la tournée de Lily Allen en mars 2009[7]. À l'affiche du Samsung NME Radar Tour 2009, le groupe joua aux côtés de Magistrates, Heartbreak et The Chapman Family[8]. Ils étaient prévus aux festivals de Glastonbury, Reading, Oxegen, et dans des lieux comme La Scala, Southend Chinnerys et Coventry Kasbah[9],[10]. En juillet et août, La Roux partit en tournée en Amérique du Nord, les huit villes de cette tournée incluant des concerts aux Montreal Osheaga Festival, All Points West Festival et Lollapalooza[11]. Le 23 juillet, le groupe joua à l'émission de divertissement Jimmy Kimmel Live[12]. Ils retourneront en Amérique du Nord pour sept dates en octobre[13]. La Roux modifia deux dates de concert en Australie pour changer de salle de concert afin de répondre à la demande plus conséquente que prévue[14]. En novembre, ils effectuèrent une tournée de 11 dates au Royaume-Uni et en Irlande[15]. La Roux se classa 5e du sondage de la BBC sur les musiques en 2009[16]. The Guardian présenta en janvier La Roux comme un des meilleurs nouveaux groupes en 2009[17]. L'album était nommé pour le Mercury Prize 2009[18]. Par ailleurs, La Roux est nommé dans les catégories de la Révélation de l'année et meilleur artiste MTV PUSH[19], dans le cadre des MTV Europe Music Awards 2009, qui ont lieu le 5 novembre à Berlin[20].

Albums[modifier | modifier le code]

Année Titre Charts UK Certifications UK
2009 La Roux 2 Triple Disque de platine (550 000 exemplaires)
2014 Trouble in Paradise - -

Compilations[modifier | modifier le code]

Année Titre Charts UK Certifications UK
2010 Lazerproof - -
2010 Sidetracked - -

Singles[modifier | modifier le code]

Année Titre Charts UK Album
2008 Quicksand 129 La Roux
2009 In for the Kill 2 La Roux
2009 Bulletproof 1 La Roux
2009 I'm Not Your Toy 27 La Roux
2014 Let Me Down Gently / Trouble in Paradise

Clips musicaux[modifier | modifier le code]

  • 2010 : In for the Kill (US version par Studio Legs)
  • 2009 : I'm Not Your Toy
  • 2009 : Bulletproof (réalisé par The Holograms@UFO)
  • 2009 : In for the Kill (réalisé par Kinga Burza)
  • 2008 : Quicksand (réalisé par Kinga Burza)

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • O2 Silver Clef Awards :
    • Meilleur nouveau venu : La Roux (2009)
  • Studio8 International Music Awards :
    • Meilleure nouvelle venue : Elly Jackson (2009)
    • Studio8 Song of July 2009 : Bulletproof (2009)
  • Grammy Awards
    • Meilleur album dance

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]